Archive

Centrafrique : le Maire de Baboua David Kpoko, ancien otage déplore son état de santé

Le Maire de Baboua l’un des otages libérés après un an de captivité a déclaré que son état de santé demeure encore passable. C’est ce qu’il a dit dans un entretien ce jeudi 15 septembre au RJDH.

 

Le Maire de Baboua l’un des otages libérés après un an de captivité a déclaré que son état de santé demeure encore passable. C’est ce qu’il a dit dans un entretien ce jeudi 15 septembre au RJDH.

Libéré le 23 juillet 2016 par ses ravisseurs après une année de captivité, David Kpoko a déploré le manque d’assistance à son égard, malgré les multiples appels qu’il a lancés. « Mon état de santé demeure encore passable parce que le Médecin m’a prescrit un traitement que je suis actuellement. J’ai perdu plus de 7 kilogrammes et je m’efforce de récupérer au moins 3 kg » a souligné le Maire. Il a indiqué que leur condition de détention était inhumaine.

David Kpoko a rappelé qu’il n’a bénéficié d’aide, ni d’assistance depuis sa libération, pourtant le gouvernement a donné des consignes au Ministère de la santé pour son traitement. « Nous déplorons ce manque d’assistance humanitaire » a regretté le Maire.

Le Maire, David Kpoko, le Sous-préfet de Baboua et le Pasteur de l’église Luthérienne de Bouar ont été pris en otage le 19 juillet 2015 par la rébellion du FDPC avant d’être libérés un an plus tard.

 



Commentaire


Retour en haut