Archive

Média: L’UNFPA promeut le concept de dividende démographique

Alain Bertrand Kogalama, a exhorté les professionnels des médias à vulgariser le concept de dividende démographique, à l’occasion de la journée d’information et de plaidoyer

 

Le Chargé de missions en matière de Suivi des programmes et de la Mobilisation de ressources au Ministère de la communication et de l’Information, Alain Bertrand Kogalama, a exhorté les professionnels des médias à vulgariser le concept de dividende démographique, à l’occasion de la journée d’information et de plaidoyer en faveur des professionnels des médias, vendredi, 26 août 2016, à Bangui.

L’objectif de cette journée est de faire assimiler le concept aux professionnels des médias en tant qu’agents du changement social pour qu’ils l’expliquent le mieux aux auditeurs, téléspectateurs et lecteurs.

De l’avis du représentant du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), Alexandre Ewango, le contexte démographique régional et national est marqué par une extrême jeunesse de population, allusion faite aux données éclatées sur les structures des populations, tant en République Centrafricaine que dans la sous-région.

S’agissant particulièrement de la République Centrafricaine, il a montré que 60% de la population ont au moins 25 ans, avec une situation socio-éducative et sanitaire très préoccupante. La mortalité maternelle est de 880 décès pour 100.000 naissances vivantes.

 


© Droits réservés
D’où sa suggestion de l’exploitation du dividende démographique qui est l’accélération de la croissance économique, elle même résultant de la structure par âge de la population d’un pays, qui prend en compte la diminution de la proportion des personnes à charge tels que les enfants de moins de 15 ans et les personnes âgées tandis que celle des adultes en âge de travailler augmente.

Alexandre Ewango a réitéré l’engagement de l’UNFPA à accompagner le gouvernement de la République Centrafricaine vers le dividende démographique à travers plusieurs actions, entre autres la santé de la reproduction et la planification familiale, la promotion de la santé maternelle et la santé sexuelle et reproductive des jeunes et des adolescents.

Il a saisi l’opportunité pour annoncer le prochain sommet des chefs d’Etat en 2017 dont le thème portera sur « l’exploitation des dividendes démographiques par les investissements dans les jeunes ».


Commentaire


Retour en haut