Archive

Des responsables des médias sensibilisés sur le nouveau mandat de la MUNISCA

Le Chef de cabinet du Représentant spécial de la MINUSCA, Baboucarr Jagne, a mis en exergue le contenu de la résolution 2301 du Conseil de Sécurité

 

Le Chef de cabinet du Représentant spécial de la MINUSCA, Baboucarr Jagne, a mis en exergue le contenu de la résolution 2301 du Conseil de Sécurité prorogeant le mandat de la Mission multidimensionnelle Intégrée des Nations-Unies pour la Stabilisation en République Centrafricaine (MINUSCA), lors díune séance de présentation et díéchanges avec les responsables des médias, jeudi 11 août 2016, à Bangui.

Líobjectif de séance est díexpliciter aux responsables des médias centrafricain le contenu du nouveau mandat de la MINUSCA afin quíils puissent se líapproprier au moment díinformer leur public.

Le diplomate onusien, Babouccarr Jagne, a souligné que ce nouveau mandat est adapté au nouveau contexte de la République Centrafricaine, caractérisé par la réduction des menaces des groupes armés et la protection des populations civiles.

Pour y parvenir, il a précisé que « le dialogue et le soutien au reforme du gouvernement de la République Centrafricaine dans les domaines du Désarmement, Démobilisation, Reconversion et Rapatriement (DDRR), la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) et la réconciliation sont nécessaires ».

Il a fait remarquer que « la résolution 2301 a été conçue par la France, en concertation avec les quatorze membres du Conseil de sécurité ».

A líissue des échanges fructueux, le porte-parole de la MINUSCA, Vladimir Monteiro, a conclu que « le nouveau mandat de la MINUSCA identifie les groupes armés comme étant une menace à réduire nécessairement, ce qui fait la présence avec les précédentes résolutions. Aussi, ce mandat exprime la volonté du Conseil de sécurité díautoriser la MINUSCA à appuyer les nouvelles autorités centrafricaines dans la promotion du dialogue exclusif ».

 



Commentaire


Retour en haut