Archive

Le gouvernement centrafricain préoccupé par la baisse des recettes fiscales

Le gouvernement centrafricain s’est inquiété de la baisse des recettes fiscales douanières et s’attèle à remédier à cette situation qui impacte sur le financement de l’économie du pays

 

Le gouvernement centrafricain s’est inquiété de la baisse des recettes fiscales douanières et s’attèle à remédier à cette situation qui impacte sur le financement de l’économie du pays.

Le Ministre des Finances et du Budget Henry Marie Dondra a effectué une visite surprise ce mercredi au Bureau Centrafricain d’Affrètement Routier « BARC » pour s’imprégner des conditions de travail des agents des finances chargés de collecter les taxes et autres redevances de l’Etat installés dans cette structure du Ministère des Transports.

Le but de cette visite est de connaitre également les raisons de baisse de ces recettes de l’Etat lesquelles constituent une source d’inquiétude pour l’Etat car elles ne vont pas dans le sens des exigences des Institutions de Breton Wood qui financent les activités de l’Etat et qui ont exigé un seuil des recettes à atteindre chaque mois par les régies financières.

 


© Droits réservés
Sur place il a été constaté que ces agents travaillent dans une promiscuité telle qu’ils ne peuvent pas rapidement traiter les dossiers qu’ils reçoivent et cela facilite certains contribuables à se soustraire des contrôles des financiers.

Ainsi à l’issue de cette visite, les services des douanes du BARC seront ramenés au Pk 26 sur la route nationale numéro 1 où les agents des finances travaillaient dans des bonnes conditions avant d’en déserter à cause de l’insécurité.

L’Etat centrafricain a pour principale ressource les recettes fiscales douanières.

Ces recettes mensuelles avoisinent quinze milliards. Cependant depuis un certain temps ce montant n’est plus atteint.


Commentaire


Retour en haut