Archive

Centrafrique: Le dépouillement des scrutins est terminé

Selon Rodrigue Mayté, le président de la sous-commission Bureau de vote, «le dépouillement dans sa globalité est terminée»

 

Cette déclaration a été faite en réponse à une question relative à líétat díavancement des travaux de dépouillement au niveau de sa sous-commission. Selon Rodrigue Mayté, «la sous-commission va remettre bientôt au bureau de la Coordination de la Commission électorale indépendante, tous les résultats traités et compilés des élections du second tour des élections législatives du 27 mars 2011». Le président de la sous-commission Bureau de vote, centre de dépouillement a également précisé que «le dépouillement du second tour a été une réussite totale puisque nous avons tiré les leçons du premier tour, ce qui nous a permis de corriger les erreurs avec líappui des experts qui avaient accompagné les Commissaires sur le terrain».

 


© journaldebangui.com
Cíest seule la Commission électorale indépendante qui est habilitée à publier les résultats des élections et non les candidats, a par ailleurs précisé Rodrigue Mayté. Ce dernier a aussi déploré les feuilles de résultats mal renseignés qui proviennent des villes de nos provinces avant díappeler à la pérennisation de la Coordination de la Commission électorale pour permettre aux Centrafricains qui «ont les compétences nécessaires», de síapproprier líorganisation de leurs élections. Les élections du second tour des législatives en République Centrafricaine devraient permettre de pourvoir 69 sièges non pourvus pendant les scrutins présidentiels et législatifs du 23 janvier 2011.

La cour constitutionnelle a finalement rendu son délibéré
La cour constitutionnelle de la République Centrafricaine a finalement rendu son délibéré dans plusieurs affaires dont elle était saisie a propos des résultats des élections législatives du 23 janvier 2011. Líaudience de la cour constitutionnelle síest tenue ce mercredi, 6 avril 2011 au Tribunal de Grande Instance de Bangui, sous la présidence de Madame Damienne Nanaré, vice-présidente de la Cour. Cette cour devrait statuer sur plusieurs contentieux. Entre autres, des requêtes en annulation des résultats de certains bureaux de vote; des requêtes aux fins díannulation des résultats; des requêtes aux fins de redressement des résultats des élections; des requêtes aux fins díirrégularités multiplesÖ

 


© journaldebangui.com
Madame Damienne Nanaré, vice-présidente de la Cour
Alors que la Cour constitutionnelle de la République Centrafricaine rend sa décision sur les contentieux du premier tour, la Commission électorale indépendante devra elle aussi rendre publics, les résultats provisoires du second tour des législatives du 27 mars 2011. Selon les résultats provisoires annoncés par la Commission électorale (CEI), 35 candidats ont été élus dès le premier tour dont 27 pour le parti présidentiel le Kwa Na Kwa et 8 candidats indépendants mais díobédience KNK et un seul élu pour le MLPC (Mouvement de libération du peuple centrafricain de Martin Ziguélé. 69 sièges restaient à pourvoir lors des élections du 27 mars 2011.


Commentaire


Retour en haut