Archive

Centrafrique: on réfléchit à la modernisation du système éducatif

Le gouvernement centrafricain envisage d’apporter des changements dans le système de l’éducation à travers une revue sectorielle

 

Le gouvernement centrafricain envisage d’apporter des changements dans le système de l’éducation à travers une revue sectorielle.

Organisée par le gouvernement centrafricain avec l’appui de l’UNICEF la revue sectorielle de l’éducation a démarré ses travaux lundi à Bangui en présence du Premier Ministre, Simplice Mathieu Sarandji.

«L’Ecole avenir de notre pays» est le thème de ce conclave qui a réuni des participants venus des administrations centrafricaines et des organisations internationales.

Cette rencontre de trois jours va permettre aux spécialistes de l’éducation et experts de faire le tableau panoramique du système éducatif centrafricain, afin de trouver des palliatifs aux problèmes qui gangrènent le système éducatif centrafricains.

Parmi ces problèmes on peut citer le manque d’ infrastructures scolaires à cause de l’occupation de certains bâtiments scolaires par les groupes armés, le manque d’enseignants qualifiés et l’insécurité qui empêche les enfants d’aller à l’école.

 


© Droits réservés
Le représentant de l’UNICEF en Centrafrique, Mohamed Malick Fall explique ces difficultés en affirmant que « la cause qui nous réunit est une grande cause : l’éducation des enfants centrafricains. C’est pour moi un extrême plaisir de nous voir rassembler ici, pour ouvrir ces trois jours de travaux qui vont nous permettre de faire un état des lieux du système éducatif en République Centrafricain, de mesurer le chemin parcouru et de voir les défis qui sont encore devant nous ».

Avec la crise que le pays a traversé le système éducatif centrafricain a été totalement désorganisé.

Beaucoup de zones en Centrafrique n’ ont pas connu l’ouverture de classes à cause de l’insécurité.

L’UNICEF et certaines organisations humanitaires ont été obligés de sauver l’éducation des jeunes en organisant les cours de rattrapages dans les sites des déplacés.

Cette revue va permettre de mettre en place de nouvelles bases pour réformer le système éducatif centrafricain en mettant l’accent sur la formation professionnelle.


Commentaire


Retour en haut