Archive

RCA: les autorités appellent à la vigilance

Le calme est revenu dans le 3ème arrondissement de Bangui ce lundi, après un regain de tension durant la nuit de samedi à dimanche ayant fait 3 morts

 

A líorigine des tensions, le braquage mortel díun conducteur de taxi-moto de confession musulmane au niveau du pont Jackson. La circulation paralysée durant la journée du dimanche, avait repris normalement sur líavenue Barthélemy Boganda, qui mène au monument Koudoukou, dans le 3ème arrondissement.

Le centre commercial et les boutiques de PK 5, quartier à majorité musulmane, avaient rouvert leurs portes. Les appels au calme se sont multipliés depuis dimanche matin, de la part des autorités, notamment le ministre de la sécurité publique, Jean Serge Bokassa.

 


© Droits réservés
M. Bokassa a invité « tous ses compatriotes au calme », appelant les forces de sécurités nationales et les forces étrangères présentes sur le sol centrafricain à « rester vigilantes ». Il les a appelées à prendre des dispositions pour éviter « un embrasement de la situation »

Le ministre assure que lui et ses services ont identifié líauteur de « cet acte criminel » et quíils sont à pied díúuvre pour líappréhender. Lundi matin, l'Archevêque de Bangui, Mgr Dieudonné Nzapalainga s'était rendu au PK 5 pour rassurer également les populations mais aussi les interpeller sur la nécessité de préserver le climat de paix encore fragile dans le pays.


Commentaire


Retour en haut