Archive

Plusieurs morts dans les affrontements après l'assassinat d'un chauffeur de moto

Le quartier KM 5 est sous tension, après la mort Samedi, d'un jeune conducteur de Taximoto âgé de 23 ans, dans le braquage de sa moto sur le pont Jackson

 

Des sources communautaires, présentent le jeune conducteur de moto taxi, comme un musulman victime de l'attaque d'un groupe de chrétiens.Dimanche, les populations du km 5 ont observé une journée ville morte, pour protester pacifiquement contre l'assassinat de du jeune homme de taximoto, apprend on.

Toutes les boutiques sont restées fermées, en réaction pacifique et non violente contre cet acte attribué aux groupes armés.

Par ailleurs, des affrontements ont opposé dans la matinée de dimanche, deux groupes armés dans la ville de Ngaoundaye, a-t-on appris de sources communautaires concordantes.

 


© Droits réservés
Les témoins oculaires, ont annoncé des pertes en vies humaines et d'énormes dégâts matériels.

À l'origine de ces affrontements,, la mort samedi de 7 personnes identifiées comme des ex-Seleka.

Leurs compagnons d'armes ont lancé une opération de représailles ce dimanche. "La ville est déserte, la population est en débandade", a déclaré à Koaci, Patrick Guirindi un chef de village local, sans donner le nombre exact de personnes tuées.


Commentaire


Retour en haut