Archive

L’Opposition centrafricaine appelle au boycott du 2ème tour des législatives

C'est par une circulaire signée des trois candidats malheureux à la Présidentielle et autres leaders d'opposition qu'ils se sont exprimés

 

Selon les promoteurs de cette lettre circulaire, l’objectif étant de « réaffirmer solennellement qu’aucun Candidat issu des Partis et Association Politiques et des Comités de Soutien au Candidat Indépendant, membres du FARE – 2011 ne doit participer à ce 2e Tour, de lancer un appel à tous les Militants et Militantes des Partis et Association Politiques et de Comités de Soutien au Candidat Indépendant Ange Félix PATASSE, des’abstenir d’aller voter et de réitérer un dernier appel aux représentants de l’Union des Forces Vives de la Nation (UFVN), « Autres Partis », ainsi que de l’ensemble du Collectif des Forces du Changement (CFC), dans les Comités locaux de la CEI des différents Arrondissements de Bangui, des Sous – Préfectures, des Ambassades et Consulats, de quitter immédiatement lesdits Comités, avant de 27 mars 2011.

 


© www.journaldebangui.com
Serge Kolingba
Pour l’Opposition démocratique au régime du président centrafricain, le scrutin législatif du 27 mars 2011 « n’est autre chose que la recherche effrénée de la confirmation de l’instauration d’un Parlement monocolore, digne d’un régime à Parti Unique ».
Réunie au sein du FARE 2011, l’Opposition qui conteste toujours les résultats des élections présidentielle et législatives du 23 janvier 2011 avait annoncé le retrait dé tous ses candidats retenus pour le second tour des élections. Ce mot d’ordre de retrait, selon des sources proches de la Commission électorale indépendante n’a pas été respecté par les candidats de l’Opposition qui ont investi le siège de la Commission à la recherche de leurs spécimens. Par cette lettre-circulaire, l’Opposition, change de stratégie et entend retirer tous ses représentants dans les comités locaux de la Commission électorale.

 



Commentaire


Retour en haut