Archive

Les jeunes du programme YALI face à la presse

Les jeunes centrafricains participants au programme YALI (Young African Leaders Initiative / Programme des Jeunes Leaders Africains) étaient face à la presse ce jour à avant leur départ pour les USA

 

Durant six semaines pour les uns (6 participants) et huit semaines pour les autres (2 participants), les jeunes leaders retenus (3 femmes et 5 hommes), vont parfaire leurs connaissances et échanger leurs expériences sur les sujets liés à líentreprenariat, líengagement citoyen ou administration publique. Des visites professionnelles, le mentorat et le contact avec díéminentes personnalités pour chaque domaine sont prévus. Une rencontre avec le président américain Barack Obama est également à líordre du jour.

Cedrick Ouanékponé, un des participants encourage ces paires jeunes à oser pour participer à la prochaine édition. "Les critères sont très compétitifs. Díabord il faut bien parler líanglais, ensuite, il faut présenter un projet concret sur ce que tu as fait comme leader dans ta communauté et ce que tu reviendras faire après avoir participé au programme" affirme-t-il.

 


© Droits réservés
Comment donner la chance aux jeunes de líarrière-pays de participer à ce programme? Ingrid Sandanga, participante répond : "Nous comptons faire un tour dans les 16 préfectures pour échanger avec nos paires. Et avec le soutien des professeurs díanglais se trouvant dans ces villes, nous allons mettre en place des clubs díanglais pour faciliter les échanges", souligne-t-elle.

Le Programme YALI a été initié par le président Américain Barack Obama en 2014. "Cíest le plus beau cadeau du président Obama pour la jeunesse africaine" et cíest même "une opportunité pour la jeunesse centrafricaine" nous confiait il yía peu Jeffrey Hawkins, ambassadeur des Etats-Unis en Centrafrique. Pour cette 3è édition plus de 1000 jeunes africains sont attendus.


Commentaire


Retour en haut