Archive

Kabo: des racketteurs armés sévissent

La présence d’un groupe d’hommes armés non encore identifiés est signalée depuis une semaine à 15 km de Kabo. De sources bien informées, ces derniers ont érigé des barrières et exigent des taxes

 

L’information a été révélée par plusieurs sources locales. Ces hommes armés qui seraient une soixantaine, ont établi trois bases à 15 km de Kabo "ils sont sur trois bases toutes proches des cours d’eau Baguirigué, Nara et Gbaga", a confié une source locale.

Ces hommes armés porteraient des uniformes de l’armée tchadienne. "tous ont des tenues de l’armée tchadienne avec des kalachnikovs ainsi que des armes lourdes. Ici, les gens pensent que ce sont les forces tchadiennes qui sont encore entrées sur notre territoire", a confié un habitant.

Ce groupe armé, selon des sources locales, aurait érigé des barrières sur lesquelles il soutire de l’argent aux passants "pour le moment, ces hommes armés rackettent la population qui passe par là. Les agriculteurs ne peuvent pas aussi se rendre aux champs comme d’habitude", a expliqué un autre habitant.

 


© Droits réservés
Des informations non confirmées par des sources indépendantes font état de quelques prises d’otage. Un notable a déploré cette présence qui, selon lui constitue un véritable danger pour la population.

Le maire et le sous-préfet de la ville, contactés disent n’avoir pas suffisamment d’information pour se prononcer sur ce dossier. C’est aussi la position de la Minusca basée dans la localité.

Deux personnes kidnappées par des hommes armés dans la région, sont restées introuvables depuis deux mois.


Commentaire


Retour en haut