Archive

La CEMAC passe de la phase de conception à celle díadoption et de validation

La RCA assurera cette année la présidence de la Commission des marchés

 

Le ministre díEtat, Sylvain Maliko síest exprimé sur le Programme Economique Régional de la CEMAC à la líoccasion de la 3ème édition de la journée de la Communauté Economique Monétaire de líAfrique Centrale à Bangui. Au cours díune interview à ce sujet, il a affirmé que je programme en phase de conception, est entrain de passer à celle díadoption et de validation par les Chefs díEtat. Au sommet de Bangui en 2010, les chefs díEtat des pays de la CEMAC ont convenu díun programme commun dénommé Programme Economique Régional] dont líobjectif est de faire en sorte que díici 2025, les pays de la CEMAC illustrent par la position de la sous-région dans le domaine économique, a-t-il indiqué. Il a souligné que désormais, la République Centrafricaine assurera cette année la présidence de la Commission des marchés, conformément aux accords sur la rotation à la tête des Institutions sous régionales.

 


© camerpress
Le Président en exercice, de la CEMAC, Dénis Sassou Nguésso a annoncé que le démarrage de la mise en úuvre de la première phase 2011-2015 du Programme Economique et Régional de la CEMAC qui passe par la finalisation du plan opérationnel a largement été discuté au cours des assises communautaires tenues en octobre à Brazzaville; la mise en place du cadre institutionnel du PER incluant les cellules nationales pour les volets PER-pays en phase avec le PER6CEMAC; la convocation prochaine díune table ronde des bailleurs de fonds à Brazzaville, avec le concours de la banque mondiale. Il est cependant admis quíaucune perspective de développement níest possible sans implication active de la jeunesse, et non plus dans un espace réputé conflictuel et de destination dangereuse, a-t-il déclaré. Líémergence díune jeunesse consciente de son avenir ainsi que la paix et la sécurité constituent le socle indispensable sans lequel les efforts díintégration et de développement de notre région seront vains, a conclu Dénis Sassou Nguésso.

 



Commentaire


Retour en haut