Archive

Football: Une préparation compromise

Ce mercredi, les Fauves devaient participer à un match amical les préparant à affronter le Maroc...

 

Le premier match amical des pros de la sélection nationale centrafricaine, surnommée les Fauves a été annulé le mercredi 11 août 2010 pour cause du déclaré forfait de plusieurs joueurs évoluant à l'étranger. Quant à leurs joueurs locaux, ils se sont mesurés à leur sélection espoir en guise de préparation.

 


© Tourisme-en-afrique.net
Image d'illustration Can 2010 Angola, pays hôte.
En effet, cette rencontre, prévue uniquement pour les pros centrafricains, était programmée pour le 11 août, malheureusement pour nos adversaires, plusieurs joueurs ont du déclaré forfait pour cause de blessure. Seuls 9 joueurs avaient répondu à l'appel de la Fédération centrafricaine. Autant dire que la préparation des centrafricains pour le premier match contre le Maroc à Rabat (capitale marocaine) est fortement compromise. Compromise díautant plus si on y ajoute le forfait sur blessure de leurs meilleurs joueurs comme Kelly Youga (Charlton) qui ne sera pas du voyage pour le au Maroc et Evans Kondogbia (Sprimont, Belgique) qui síest blessé en coupe de Belgique. Les responsables de la fédération expliquent cette avalanche de forfait par le refus des clubs de libérer leurs joueurs pour un match amical prévu par la FIFA. Ainsi des joueurs comme Eloge Enza-Yamissi (Troyes), Habib Habibou (Zulte-Waregem, Belgique), Manassé Enza-Yamissi (Amiens), Kassaï Fernader (Le Mans) et, auraient essuyé le refus de leur club de les libérer afin de les mettre à disposition de leur nouveau sélectionneur, Jules Accorsi. Ibrahim Bohari, l'un des représentants de la Fédération centrafricaine de football explique: La date du mercredi 11 août nía pas été choisie par hasard. Elle correspond au calendrier des matchs amicaux prévus par la FIFA et vous pouvez voir que quasiment toutes les sélections nationales vont livrer un match amical aujourdíhui. Les clubs ont donc líobligation de libérer les joueurs. Seulement, ces joueurs ont une carrière qui se fait à 90% voir plus dans leur club qui est leur employeur (Ö). En revanche, Ibrahim Bohari assure et s'assure que les clubs feront tout pour mettre les joueurs à disposition de la sélection le plus rapidement possible pour le match contre le Maroc. Des joueurs qui ne se connaissent pas pour la plupart et qui vont devoir se préparer à la hâte pour affronter des Lions de l'Atlas en quête de confiance et de succès en match officiel. Autant dire que la mission s'annonce difficile pour les fauves centrafricains



Commentaire


Retour en haut