International › APA

Arrestation manquée de Guillaume Soro par Interpol en Espagne (Proche)

Les autorités ivoiriennes ont « tenté de faire arrêter Guillaume Soro pendant son séjour en Espagne en s’appuyant sur Interpol », a indiqué samedi Mousa Touré, chargé de communication de l’ex-président de l’Assemblée nationale.« Le régime d’Alassane Ouattara a tenté de faire arrêter Guillaume Soro pendant son séjour en Espagne en s’appuyant sur Interpol », accuse Moussa Touré, sur son compte Facebook. 

Le régime d’Abidjan, poursuit-il,  a  essuyé « une autre défaite dans sa volonté démentielle d’humilier Guillaume Kigbafori Soro par tous les moyens ». 

« L’opération a échoué et les policiers d’Interpol ont désigné le commanditaire de cette ignominie : le régime d’Abidjan et ses serviteurs zélés », a-t-il relevé, avant d’ajouter que « cette affaire n’en restera pas là ».

M. Soro a pris part samedi à Valencia, en Espagne, à une rencontre dénommée « Crush party » avec des ressortissants Ivoiriens. Au cours de cet événement, il s’est enrôlé via un lien de la plate-forme politique Générations et peuples solidaires (GPS) dont il est le président. 

GPS, créé au travers d’un élan « participatif » des citoyens, se veut un éventail représentatif de la Côte d’Ivoire, a dit M. Soro, devant des ressortissants Ivoiriens à Valencia, en Espagne, à l’occasion d’une rencontre dénommée « Crush party 2019».   




Commentaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Polls

Des chefs rebelles nommés "conseillers militaires". Une Bonne decision ?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut