SOCIéTé  |    

Centrafrique: des groupes rebelles en mouvement dans plusieurs villes du pays

Par Journaldebangui.com, source Rjdh - 20/04/2016

Plusieurs déplacements des groupes rebelles sont signalés dans les provinces de la RCA. Cette information a été confirmée par des sources militaires et administratives contactées par le RJDH

 

Les mouvements de ces groupes armés sont signalés entre Kaga Bandoro et Kabo, sous contrôle de MPC, une branche de l’ex-Séléka dirigée par le général Alkhatim. Selon les informations du RJDH confirmées par des autorités locales de Bandoro, plusieurs convois des hommes armés sont entrés dans la ville depuis le week-end dernier. Une présence massive des ex-Séléka est confirmée par plusieurs sources indépendantes et humanitaires présentes dans cette ville.

Le même mouvement est signalé à Paoua. Le procureur de la République près le tribunal de Paoua parle de renforcement de dispositifs militaire de la Séléka dans la ville. Comme à Kaga Bandoro, personne ne connait les raisons de ce rassemblement. Un élément ex-Séléka de Paoua que nous avons réussi à joindre a indiqué que les nouveaux arrivés sont du MPC de Alkhatim "ils ont quitté ce mouvement pour rentrer dans la ville" a confié cette source.

 


© Droits réservés
A Bambari, des leaders de l’UPC ont initié plusieurs rencontres dont celle de la mairie le lundi 18 avril dernier. Les autorités de Bambari ne connaissent pas les sujets débattus lors de ces rencontres entre chefs rebelles. Selon des informations non encore confirmées par de sources indépendantes, certains cadres de l’ex-Séléka fidèles à Ali Daras mais portés disparu depuis quelques mois dans la ville, ont fait leur apparition, ces derniers jours pour prendre part aux rencontres.

Les mouvements de différentes branches de l’ex-Séléka sont signalés après des rencontres que le nouveau président de la République a initiées avec eux pour évoquer la question du DDR que Faustin Archange Touadéra compte exploiter pour mettre fin à l’insécurité. De sources généralement bien informées sur les groupes rebelles centrafricains, les leaders militaires des différentes fractions de l’ex-Séléka n’ont pas apprécié leur mise à l’écart du jeu politique par la composition du gouvernement. Ces derniers seraient en train d’envisager un front commun pour discuter avec le nouveau président qui a promis reprendre les pourparlers avec eux d’ici la fin de la semaine.
 
MOTS CLES :  Bangui   Centrafrique   Ex-séléka   Rca 

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

l,anarchie doit prendre fin

Par gerald

20/04/2016 20:02

la cacophonie est terminee,il faut que la loi puisse etre respecter sur l,etendue du territoire.monsieur AL KATIM est un mercenaire tchadien qui est venue faire la guerre en rca sur le compte des seleka.maintenant un regime reconnue par la communaute internationale est en place,l,armee nationale doit controler notre territoire,nous savons que les chefs rebels sont sous-controle de certanis forces exterieures,l,autre chef rebel ALI DARRAS est un nigerien donc les forces onusiennes doivent les arreter et les traduirent devant les instance de justice.apres trois annees de guerre notre peuple merite la paix,s,etait au nom de la religion que les seleka ont prient le pouvoir mais cette ouragan malefique a prit fin,toute chose a un debut et une fin.

Nous disons aux forces onusienne que nous voulons la paix

Par sango ti kodoro

26/04/2016 12:50

je ne comprends pas que les forces onusiennes ici présente en RCA laisse les étrangers venir saboter la démocratie que les centrafricains eux même sont allés cherchés dans le gouffre et remettre sur la table. les seleka ne sont pas les seuls centrafricain? et si les balaka ou la société civile ou les confession religieuses revendiquaient aussi leurs parts de gâteaux le pays deviendra quoi? même ceux qui ont prêtés mais force a FAT se sont alignés sur le jeu démocratique. vraiment il faut que les seleka se conseillent au maxi. Ils sont les premiers a déclarer la guerre et les premiers a fuir pour laisser mourir les innocents vraiment on en a marrrrrrrrrrrrrrrrrrrrre et fatigué avec les ennemis de la paix

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués