NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Niger: El Hadj Mahamadou Issoufou, le nouveau Président

Par Ariane Nkoma - 15/03/2011

Son courage et son dynamisme lui ont valu la confiance du peuple. Il a été élu à la tête du Niger en tant que président civil

 

El Hadj Mahamadou Issoufou est né en 1952 à Dandadji dans le département d’Illéla (région de Tahoua). Après avoir effectué ses études primaires à Illéla, il fréquenta le CEG de Madaoua de 1964 à 1968. Après l’obtention de son Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC) en 1968, Monsieur Mahamadou Issoufou entre au Lycée National de Niamey d’où il sort en 1971, nanti de son baccalauréat série C. De 1971 à 1973, il est étudiant au Centre d’Enseignement Supérieur de Niamey où il obtient son DUES (Diplôme Universitaire d’Etudes Scientifiques) option Mathématique et Physique. Puis il fréquente l’Université de Niamey de 1974 à 1975, où il décroche sa Licence de Mathématiques. Il poursuivra ensuite ses études à l’Université des Sciences et Techniques du Languedoc de Montpellier (France) de 1975 à 1976 (obtention de la Maîtrise de Mathématiques et Applications Fondamentales; à l’Université de Paris VI Jussieu de 1976 à 1977, Diplôme d’Etudes Approfondies de Probabilités et Statistique) et à l’Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint-Etienne (France) de 1977 à 1979 d’où il sort avec le Diplôme d’Ingénieur Civil des Mines. Une carrière professionnelle réussie.

 


Le président élu El Hadj Mahamadou Issoufou
De retour au pays après ses études, El hadj Mahamadou Issoufou se met au service de son pays. C’est ainsi qu’il effectue un stage à la Société des Mines de l’Aïr (SOMAÏR) et à la Compagnie Minière d’Akouta (COMINAK) de 1979 à 1980 à Arlit, avant d’être nommé Directeur des mines au Ministère des Mines et de l’Industrie (1980- 1985). Mis en position de détachement auprès de la Société des Mines de l’Aïr (SOMAÏR) pour compter du 1er mars 1985, ou il est nommé Secrétaire Général (1985), puis Directeur des Exploitations (1986-1991) et enfin Directeur Technique (1991-1992).

Marié et père de quatre (4) enfants, El hadj Mahamadou Issoufou est un homme profondément attaché aux valeurs qui fondent la société nigérienne. Il a le parler vrai, il est fidèle dans ses amitiés. Il est sincère et courtois, ouvert et généreux dans ses rapports avec les autres. Chez lui, il reçoit tout le monde. C’est aussi un fin connaisseur de la société nigérienne. Il est en effet l’un des rares hommes politiques à se rendre dans le Niger profond, parcourant des milliers de villages pour s’enquérir des conditions de vie des populations, être à leur écoute et recueillir leurs préoccupations. Un meneur d’hommes incontesté.

 


Durant la campagne
El hadj Mahamadou Issoufou est incontestablement un grand meneur d’hommes. Aujourd’hui si le PNDS est ce qu’il est, c’est-à-dire la première force politique sur l’échiquier politique nigérien, c’est parce qu’il a su lui impulser la dynamique nécessaire. En 1993 aux élections présidentielles, le PNDS n’avait recueilli que 16% de voix; 22.5 % en 1999 ; 24.6% en 2004 et 36.06 % en 2011. Cette progression du parti dénote l’adhésion massive et croissante des Nigériens aux idéaux qu’incarne le parti et aux valeurs portées et défendues par El hadj Mahamadou Issoufou. El hadj Mahamadou Issoufou a su aussi entretenir grâce à ses qualités de rassembleur la cohésion au sein du PNDS. Un dirigeant courageux, un patriote convaincu.

Homme de principes et de convictions, El hadj Mahamadou Issoufou est intègre et loyal. L’esprit de droiture qui l’anime est incontestable. Son charisme et sa hauteur de vue sur les grandes questions nationales ; son sens des responsabilités, sa noble vision de l’Etat ont fait de lui une personnalité qui force l’admiration et le respect. Un acteur majeur de la vie démocratique nigérienne. Mahamadou Issoufou est depuis le 14 mars 2011 mars proclamé président de la république du Niger. Ce vétéran de l'opposition a remporté haut la main, avec près de 58% des voix, le second tour de l'élection présidentielle au Niger, que les observateurs de l'Union africaine (UA) et de la Communauté économique des États africains (Cédéao) ont jugé régulier. Sa feuille de route est vivement attendue.
 
MOTS CLES :  Niger   élection   Issoufou   Président 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués