SOCIéTé  |    

Fleuve Oubangui: les usagers du dénoncent les racket des anti balakas

Par Journaldebangui.com, source APA - 23/03/2016

Les usagers du fleuve Oubangui, particulièrement les commerçants et propriétaires des baleinières et embarcations, ont lancé, mardi à Bangui, un appel aux autorités et aux casques bleus

 

C'est à partir de leur base, le port de Possel (150 km de Bangui) que les anti balakas arrêtent les embarcations, font descendre les femmes pour les regrouper dans une maison avant de les violer, ont dénoncé les commerçants qui tenaient une réunion pour déplorer les traitements subis.

 


© Droits réservés
Les milices rançonnent les propriétaires des baleinières avant de les libérer, déplorent les commerçants d'après qui chaque passager est soumis au paiement d'un impôt sur ses bagages dont les plus importants sont confisqués par les anti balakas.

La rencontre s'est soldée par un mot d'ordre des participants qui ont interdit les voyages sur le fleuve Oubangui jusqu'au démantèlement des milices anti balakas qui sèment la terreur sur le fleuve Oubangui.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués