NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

CPI: Le Haut-Commissaire salue le jugement dans l’affaire Jean-Pierre Bemba

Par Journaldebangui.com, source Starafrica.com - 23/03/2016

Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme Zeid Ra'ad Al Hussein a salué lundi le jugement rendu par la Cour pénale internationale (CPI) dans l'affaire Jean-Pierre Bemba

 

Le ressortissant congolais Jean Pierre Bemba a été reconnu coupable de crimes contre l'humanité et de crimes de guerre, y compris de tortures, viols, meurtres et pillages, commis en République centrafricaine (RCA) en 2002-2003. "Bien que le jugement rendu ce jour dans l'affaire Jean-Pierre Bemba puisse faire l'objet d'un appel, il envoie un message fort dans le monde entier pour dire que la justice internationale finira par prévaloir, et ce même dans des cas impliquant des civils ayant responsabilité de supervision ou de commandement accusés de crimes commis dans un pays qui n'est pas le leur", a déclaré Zeid Ra'ad Al Hussein.

"Il reste beaucoup à faire pour garantir que justice soit faite pour les nombreux autres terribles crimes commis en RCA depuis 2002, y compris les abus et violations à grande échelle perpétrés ces trois dernières années. J'espère toutefois que ce jugement agira comme un puissant moyen de dissuasion contre les abus et violations graves des droits de l'homme en RCA et partout dans le monde. Il devrait aussi aider à faire comprendre aux responsables de ces crimes que beaucoup de victimes et leurs soutiens n'abandonneront jamais leur quête de justice et de reddition des comptes", a-t-il ajouté.

 


© Droits réservés
"A travers ce cas emblématique, la CPI s'est appuyée sur la jurisprudence initiée par des tribunaux internationaux spéciaux tels que ceux pour le Rwanda ou l'ex-Yougoslavie, qui ont établi des sanctions pénales pour les personnes utilisant le viol lors d'un conflit. Je crois fermement que des verdicts comme celui rendu aujourd'hui constituent une avancée importante pour éradiquer les crimes sexuels qui ont brisé les vies de tant de femmes – mais aussi d'hommes et de garçons – à travers les âges et qui étaient, jusqu'à tout récemment, commis dans une impunité quasi-totale", a déclaré Zeid Ra'ad Al Hussein.

Jean-Pierre Bemba était le Président et Commandant en chef du groupe rebelle congolais Mouvement pour la Libération du Congo (MLC), lorsque ses troupes ont été envoyées en RCA pour aider le Président Patassé à lutter contre une tentative de coup d'Etat en 2002 et 2003 et ont été accusées de commettre des crimes, a compris des violences sexuelles à grande échelle, contre des ressortissants centrafricains.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués