CINéMA & THéâTRE  |     LIVRES  |     MUSIQUE   |     ARTS  |    

Radio Centrafrique, déjà 52 ans!

Par Radio Centrafrique.org - 18/08/2010

1958, la radio émet pour la toute première fois...2010, l'ère des nouvelles technologies

 

Mbi Bara Mo Bonjour! en Sango. Il était une fois un 08 décembre 1958, date à laquelle les tous nouveaux centrafricains (et oui nous étions alors des oubanguiens avant la proclamation de la RCA le 1er décembre de la même année) ont écouté pour la première fois une station radio qui émettait depuis la capitale Bangui. C’était le début d’une belle aventure entre les centrafricains et leur radio qui diffusait ses programmes à partir d’un camion aménagé. Puis, il y a eu une succession de pirateries heureuses ou malheureuses de l’Indépendance le 13 août 1960, à la diffusion sur support numérique en janvier 2005. Radio Centrafrique était comme LE témoin des évènements. Elle regarde le fleuve Oubangui dans ce bâtiment plus que cinquantenaire et qui a accueilli tous les présidents qui se sont succédés à la tête du pays parfois même pour une simple visite. Un émetteur de 4 Kwa au départ, la Radio se dote sur le budget national d’un puissant émetteur de 100 Kwa (1970). Vingt ans plus tard, la République populaire de Chine équipe la station de deux machines de 50 Kwa (un pour l’onde courte et l’onde moyenne). Des hommes et des femmes, des voix, se sont également succédés pour le plus grand bonheur des auditeurs.

 


© Musiqueradio.com
Image d'illustration
Puis vinrent les nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC!)
Sur les autoroutes de la communication, un véhicule manquait à l’appel pour circuler sur les nouvelles voies du savoir. Avec le site de Radio Centrafrique, le vide est comblé avec peu de moyens mais beaucoup de volonté. Un demi-siècle après sa naissance l’occasion était trop belle pour ne pas saisir la balle au bond et faire redécouvrir Radio Centrafrique sous un nouvel aspect, avec un logo (pour la première fois!) et un slogan: [i Radio Centrafrique, les ondes de l’unité et du développement. Une sorte de renaissance (comme le nom de notre hymne, composée par Barthélemy Boganda); une renaissance qui passe inévitablement par Internet! Le Cinquantenaire de la radio est le moment choisi pour sortir de l’anonymat! Le site vous propose des programmes et des missions diffusés sur les antennes et attends vos critiques, que vousviviez en Centrafrique ou dans d’autres contrées. A notre diaspora, je leur envoie gba ti bara ti a molenge so ake sara kwa na da-singa ti kodro ti a Radio Centrafrique a yamba ala mingi si lo hunda gi mungo maboko ti tene site so a nga lakwe ti mu a ala a sango na ndo ti kodro ti a République Centrafricaine.

Nous vous souhaitons la bienvenue sur Radio Centrafrique.

 
MOTS CLES :  Technologie   Nouvelle   Radio 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • Pour écouter les émissions et surfer sur le site Internet: Radio Centrafrique.org.
  • NTIC: Nouvelles technologies de l'information et de la communication.

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués