NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Touadera reçu par Ayrault

Par Journaldebangui.com, source Xinhua - 14/03/2016

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, a reçu vendredi Faustin Archange Touadéra, président élu de la République centrafricaine, à l'occasion d'une visite privée en France

 

M. Ayrault a salué le "déroulement remarquable" des élections et a félicité M. Touadéra pour sa victoire. Il a annoncé qu'il se rendrait à la cérémonie d'investiture prévue à Bangui le 30 mars, qui ouvrira une "nouvelle page" dans l'histoire de la République centrafricaine, a ajouté M. Nadal.

L'entretien a porté sur les défis auxquels la République centrafricaine fait face dans le contexte de la sortie de crise, sur les relations bilatérales et sur l'appui que la France continuera d'apporter aux autorités élues au service de leur mission de réconciliation, de reconstruction et de développement, a précisé le porte-parole.

André Vallini, secrétaire d'État chargé du développement et de la Francophonie, a également rencontré le président élu, avec lequel il a évoqué l'ensemble des moyens que la France est prête à mettre en œuvre, avec les Nations Unies, l'Union européenne et les autres partenaires internationaux, pour soutenir l'action des autorités élues au service du redressement du pays, a conclu M. Nadal.

 


© Droits réservés
Depuis son élection lors du second tour de la présidentielle tenu le 14 février, M. Touadéra s'est rendu en visite en Guinée équatoriale, au Tchad, au Congo et au Cameroun.

La Cour constitutionnelle centrafricaine réunie en session plénière le 1er mars à Bangui a officiellement déclaré l'ex-Premier ministre Faustin Archange Touadéra président, élu avec 62,69% des voix, contre 37,31% pour Georges Anicet Dologuelé, son adversaire du second tour de l'élection présidentielle du 14 février.
 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Je suis très déçu..

Par Sorokaté

14/03/2016 21:01

À quand la vraie rupture avec la francafrique ?
Monsieur Touadera qui n'est même pas investi le voilà au quai Dorsey cellule africaine de l'Élysée.

C'est lui qui va chez le colon pour recevoir des injonctions.
À quand notre vraie indépendance politique ?
Qui peut éclairer ma lanterne " que veut dire être indépendant "
Pays souverain signifie quoi !
Nous centrafricains sommes nous vraiment des affranchis ?
Pour tous les présidents africains francophones partent régulièrement à l'Élysée ?
Parler de développer en Rca avec les instruments du neocolonialisme comme CFA, areva, sangaris, Bolloré, total, c'est être illusionniste.
À quand le centrafricain comprendra que son malheur vient chaque décennies de Paris?

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués