SOCIéTé  |    

Centrafrique: Les regrets du Haut Commissaire aux droits de l’Homme

Par journaldebangui.com - 09/03/2011

Il attire l'attention sur les actes de violence et les agissements des éléments du projet ECOFAC

 

Dieudonné El hadji Abacar Nyakanda, de retour d’une mission de sensibilisation sur le terrain a tenu à rendre public les résultats de celle-ci. C’est dans cette optique qu’il déplore des violences et agissements des éléments du projet ECOFAC Ecosystème Forestier en Afrique Centrale. Ces agissement ont été perpétrés sur les populations locales et les pygmées dans les préfectures de Sangha Mbaéré et la Lobaye. Selon Dieudonné El Hadji Nyakanda, toutes les populations de ces villages disent vivre dans la peur, la crainte et le désespoir, victimes des agressions et brutalités de l’ECOFAC dans sa politique de gestion forestière entre les 17 et 29 octobre 2010. Le diplomate a relevé certains cas de violations opérés lors des saisies et des confiscations des biens; vols et pillages des biens, agressions physiques et menaces sur la personne. Deux cas de décès auraient été enregistrés à la suite des brutalités des agents d’ECOFAC sur les populations leur interdisant d’exercer des activités dans les zones habitées déclarées banales; l’objectif du projet est de faire déguerpir les citoyens AKA de leurs villages habités depuis l’indépendance au motif que ceux-ci sont des simples campements.

 


© gorilla.wildlifedirect.org
Les populations en symbiose avec la forêt
Les populations ont connu un taux très élevé de chômage par le manque de création d’emploi; l’absence d’infrastructures routières idoine; la difficile cohabitation et la collaboration entre les populations locales et les citoyens AKA; la non prise en compte des populations locales dans la politique du gouvernement pour leur développement durable. Elles ont interpellé le Haut Commissaire sur l’occupation et de l’implantation de trois sociétés forestières sur le territoire de la République Centrafricaine notamment Tanri, Mokabi et Christel ayant drainé la présence des congolais sur le territoire centrafricain occupant l’espace territorial et chassant les compatriotes centrafricains vers d’autres horizons. Il convient de rappeler que le Haut Commissaire avait effectué du 18 au 23 février dernier, une mission de sensibilisation sur la mise en œuvre de la Convention 169 de l’Organisation Internationale de Travail relative aux droits des peuples Autochtones et Tribaux ratifiée par la République centrafricaine en août 2010.

 

 
MOTS CLES :  Ecofac   Populations Aka   Droits Homme   Victimes 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués