SOCIéTé  |    

une exposition-vente des femmes chrétiennes pour la journée du 8 mars

Par journaldebangui.com, Beafrika - 07/03/2011

Les braves dames de la Cathédrale Notre Dame de Bangui ont reçu la visite de Mme Monique Bozizé

 

Les femmes de Centrafrique sont mobilisées pour la fête du 8 mars, journée internationale de la femme. A cette occasion, une exposition-vente des femmes chrétiennes est organisée dans les locaux de la Cathédrale Notre Dame de Bangui. Toute chose qui a contribué à faire sortir la première dame dans la rue. Mme Monique Bozizé est allée à la rencontre des braves femmes qui ont pris d’assaut le parvis de la Cathédrale afin d’y exposer leurs objets. Durant son parcours des stands, elle n’a pas manqué d’encourager et d’avoir un mot bienveillant pour chacune des exposantes. Stand après stand, elle a visité tous les produits exposés par ces femmes: produits agricoles, vêtement s, chaussures, etc. Même si nos maris travaillent, nous ne devons pas baisser les bras, nous devons également les aider en menant des petites activités génératrices de revenus, a-t-elle relevé félicitant les femmes participant à l’exposition.

 


© Beafrika Sango
La première dame devant un stand d'exposition
Considéré comme la mère de la nation et adulée comme telle, Mme Bozizé pense bien que cela met du baume au cœur de ces dames qui ressentent le temps d’une visite, un peu de considération. [i Je suis très heureuse d’effectuer cette visite. Parce qu’en tant que mère j’avais l’obligation de venir observer ce que font toutes ces femmes dans leur quartier respectif et les encourager. a-t-elle déclaré en substance avant d’inviter les organismes internationaux présents à Bangui ainsi que la population à venir eux aussi encourager les femmes qui ont fait des expositions. Que les filles qui se livrent à la prostitution dans les bars et autres, cessent avec ce comportement essaient de travailler d’elles même pour garder leur dignité, a ensuite lancé Monique Bozizé à l’endroit des filles et de jeunes femmes.

 


© Beafrika Sango
Être femme en Centrafrique comme partout ailleurs n’est pas de tout repos. Célébrée sous le thème de la «Consolidation de la paix et accès des femmes aux instances de prise de décision» la journée sera un prétexte à des manifestations, à des résolutions mais pratiquement pas à des grands changements. Car les femmes sont unanimes pour dire que beaucoup de chose restent à faire. C’est pourquoi en plus de l’exposition ou de la vente des objets, ce rassemblement est aussi un lieu de rencontres d’échanges et de discussions. Des femmes prendront des résolutions bénéfiques pour leur développement personnel. D’autres recevront des conseils salutaires pour faire évoluer certaines des leurs pratiques qu’elles jugeraient artisanales et d’autres encore feront de belles affaires. En effet, le petit commerce générateur de revenus semble être l’apanage de la femme. En attendant le 8 mars pour des célébrations festives, peut-être faut-il déjà penser au lendemain de fête.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués