NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Berlinale: "Nous sommes tous des Berlinois, tous des Africains"

Par Journaldebangui.com, source Rfi - 12/02/2016

La 66e Berlinale, le festival international de cinéma qui se tient dans la capitale allemande, s’est ouverte hier soir en beauté avec une comédie des frères Coen: " Avé César!"

 

Plusieurs centaines de spectateurs, massés derrière deux rangées de barrières devant le Berlinale Palast, attendent fébriles la venue de stars. La présidente du jury compétition, l’actrice américaine Meryl Streep signe volontiers des autographes. Mais quand arrive les acteurs du film d’ouverture, Avé César!, des frères Coen, l’émotion est à son comble, particulièrement quand arrive la star américaine par excellence : George Clooney. Dans le film, il interprète une vedette des années 1950 totalement stupide, acteur d’un péplum enlevé par une bande de scénaristes communistes.

George Clooney et les engagements humanitaires

C’est donc une comédie délirante, déclaration d’amour au cinéma, qui ouvre cette 66e Berlinale.

 


© Droits réservés
Un festival toujours plus engagé et militant cette année. Des initiatives sont en effet prises pour sensibiliser les festivaliers au drame vécu par les réfugiés. George Clooney, interrogé sur ses engagements humanitaires lors de la conférence de presse sur le film, a réitéré son intention de pouvoir faire un film sur la crise au Darfour ou celle des réfugiés :

"Malheureusement dans le milieu du cinéma, on réagit aux situations avec un temps de retard, on ne montre pas la voie. Pour faire un film, il faut trouver un sujet, des personnages. Je caresse toujours l’idée de monter un projet sur le Soudan et le Darfour, je m’y suis rendu à plusieurs reprises et cela me tient à cœur. Mais je n’ai toujours pas trouvé le bon scénario. On ne parle pas assez de ces sujets dans mon pays. Et en ce moment, la séquence politique n’est malheureusement pas propice à aborder les questions internationales. Je rencontre la chancelière allemande Angela Merkel ce vendredi. Je lui demanderai quel message délivrer et comment on peut se rendre utile. Ça, c’est pour l’immédiat. Les médias doivent aussi être sensibilisés. Et puis ce serait bien de faire un film, mais comme je le disais c’est dur de trouver une bonne histoire et il faut le faire bien, car sinon on n'a pas de seconde chance."

Meryl Streep, l'Africaine

Quant à Meryl Streep, elle se déclare citoyenne du monde: "Nous sommes tous originaires d’Afrique, nous sommes tous des Berlinois, tous des Africains", clame la présidente du jury pour une Berlinale ouverte sur le monde.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués