SOCIéTé  |    

Bangui: les commerçants combattent l'insalubrité

Par Journaldebangui.com, source Rjdh - 02/02/2016

Certains commerçants s’organisent aujourd’hui pour lutter contre l’insalubrité dans la ville de Bangui. Ces derniers pensent que la mairie les a abandonnés

 

Dans les huit arrondissements sillonnés, le constat est manifeste, l’insalubrité est en hausse malgré la saison sèche. Les tas d’ordures longent les grandes routes et avenues de la capitale.

Au marché central de Bangui, les commerçants et les vendeurs à la sauvette, s’organisent pour mettre la propriété dans le marché à la place de la mairie qui est censée le faire. C’est ce qui nous confirme Max Kama, commerçant au marché central de Bangui. "Actuellement, il y a le désordre total au marché. Nous commerçants sommes obligés de nous s’organiser pour mettre la propriété dans le marché malgré que nous payons régulièrement les tickets", a- déploré ce dernier.

Nicole, habitante du quartier Castors, venue s’approvisionner au centre ville fait le même constat, "le centre ville est trop sale et je me demande si le service d’hygiène de la mairie existe. Il y’a trop de moustiques dans la ville ce qui fait qu’on souffre toujours du paludisme. Je souhaite que la mairie puisse prendre son temps afin de nettoyer régulièrement la ville de Bangui", a-t-elle souhaité.

 


© Droits réservés
Devant l’école St-Jean dans le deuxième arrondissement, Godfroid Pelegon, fabricant de briques en terre battue, a indiqué que le secteur est nettoyé par des volontaire "nous nettoyons toujours la devanture de l’école pour travailler malgré cela, la mairie vient difficilement pour vider le bac à ordre. Il faut des mois pour que ces bacs soient déchargés", a-t-expliqué

Du coté de marché, les commerçants s’organisent eux même afin de mettre la propriété dans le marché parce que pour eux, la mairie n’existe pas. Au marché Gobongo, c’est le pire, les gens vendent à même le sol dans des conditions déplorables. Au KM5, les commerçants s’organisent aussi pour mettre de l’ordre dans le marché. Les ordures ont été brulées par les commerçants pour faciliter l’évacuation et libérer le marché.

Le point focal de l’ONG Centre d’Information Environnemental pour le Développement Durable(CIEDD), Stanislas Ndomakcrha pense que beaucoup de chose restent à faire dans ce domaine "nous avons réalisé des séries de sensibilisations à l’endroit de la population de la ville de Bangui afin qu’elle puisse entretenir son environnement mais cela ne marche pas encore. Je crois que beaucoup de chose reste à faire dans le domaine de lutte contre l’insalubrité", a-t-il déclaré.

Le RJDH s’est à plusieurs reprises rapproché de la mairie de Bangui mais, les responsables n’ont pas réagi.
 
MOTS CLES :  Bangui   Centrafrique   Mairie De Bangui   Rca 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués