NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: Ouverture de la première session ordinaire parlementaire 2011

Par Sébastien Lamba - 02/03/2011

Le processus électoral est appelé à se poursuivre

 

Dans son allocution devant les nouveau élus de la république, le Président de l’Assemblée nationale, Célestin Leroy Gaombalet a tenu à situer les débat en déclarant que cette première session ordinaire qui s’ouvre va se dérouler dans un contexte caractérisé par la poursuite du processus électoral qui a atteint le point de non retour avec la tenue le 23 janvier dernier des doubles scrutins présidentiels et législatifs. Cette déclaration est faite à Bangui visait à rassurer des uns et des autres. Le Président célestin Leroy Gaombalet a rappelé qu’aux termes de l’article 5 alinéas 2 de la loi organique relative à l’Assemblée Nationale et de l’article 50 nouveau de la loi Constitutionnelle du 11 mai 2010, la législature en cours est appelée à prendre fin avec l’achèvement du processus électoral. Il a annoncé que la session inaugurale de la prochaine législature pourrait avoir lieu le 1er ou le 2 mai en raison de la célébration de la fête du travail de l’année 2011. Faute de quoi, nous nous exposerions à un vide institutionnel que la loi constitutionnelle précitée avait justement pour but d’en épargner notre pays, a-t-il ajouté.

 


© journaldebangui.com
le Président de l’Assemblée nationale, Célestin Leroy Gaombalet
Il a également rappelé que la 3ème Conférence des Présidents d’Assemblée et de Section de la Région Afrique s’est tenue à Brazzaville du 10 au 12 février 2011. Selon lui, l’ordre du jour portait entre autre sur la situation politique en Afrique (Côte d’Ivoire, Guinée, Niger et Mauritanie); la situation économique en Afrique Francophone deux ans après la crise économique et financière mondiale; le point de la lutte contre le VIH/Sida en Afrique; l’état de renforcement des capacités des commissions nationales des droits de l’homme; la promotion de la gouvernance démocratique des systèmes de sécurité dans les pays de la Région Afrique de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie. En outre, il a rappelé que cette 3ème conférence a suggéré le renforcement de la coopération Sud-sud en vue d’accroitre les relations économiques entre Etats membres et l’harmonisation des positions des pays africains, membres de l’APF dans les enceintes internationales appelées à débattre de ces questions.

 

 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués