SOCIéTé  |    

RCA: des rebelles ougandais terrorisent dans l'Est

Par Journaldebangui.com, source Afrique Actualité - 25/01/2016

Des attaques à répétition ont été menées cette semaine par les rebelles de la LRA dans les villages situés à l'est de la RCA. Bilan : plusieurs morts et des maisons incendiées

 

Les régions de l'est et du sud-est de la République Centrafricaine demeurent en proie à l'insécurité instaurée par les rebelles ougandais de la LRA. Jeudi, vers 16 h, des hommes armés ont investi l'église catholique Saint-André de Bakouma où ils ont effectué un pillage sans précédent. Selon des sources locales, les rebelles ougandais ont enlevé deux personnes et ont torturé à mort une religieuse avant de s'enfuir. Pour l'instant des dires des mêmes sources: "toutes les activités sont paralysées dans la région et la majeur partie des habitants est obligée de se réfugier en brousse pour des raisons de sécurité."

Les habitants en détresse se tournent vers les autorités de la transition et la communauté internationale afin de dépêcher des éléments de la Défense et de sécurité à Bakouma qui garantiront leur protection. "Nous sommes abandonnés à notre triste sort, malgré la présence des troupes américaines dans notre région plutôt concentrées sur la traque de Joseph Kony et se éléments", indique un habitant qui a pu trouver refuge à Bangassou. Pour l'instant, personne ne semble réagir face à ces attaques.

 


© Droits réservés
Les forces de l'ordre seront déployés dans la région.
Calendrier
Le 19 janvier, des éléments de Joseph Kony avaient attaqué le village Tamboura, à 20 km de Zémio après avoir investi les localités proches de la ville de Bria. Le bilan de leur forfait dans le village Tamboura, faisait état de dix personnes enlevées, un poste de santé détruit et une radio HF pillée. Suite à cette attaque, des soldats de la MINUSCA ont été vite dépêchés dans la localité où, la vie renait petit à petit.

Ces attaques menées par les éléments de la LRA se déroulent à Mbomou alors que Dominique Ongwen, l'un des bras droits de la LRA, arrêté en janvier 2015 en RCA est sous les verrous à la Haye. Il a comparu, coïncidence du calendrier, devant la cour pénale internationale mercredi dernier. 70 chefs d'accusations de crimes de guerre et crimes contre l'humanité pèsent sur cet ancien chef de guerre ougandais.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués