FOCUS  |     CONSEILS PRATIQUES  |    

Bangui: L’Institut Pasteur fête le cinquantenaire à sa manière

Par Lucie Nkouka - 02/03/2011

L’occasion était belle pour l’institution de présenter ses différentes activités de recherche

 

Pour marquer ses 50 ans d’existence, de nombreuses manifestations seront organisées dont une journée Portes ouvertes, des expositions, des projections des films scientifiques à l’intention des élèves des séries scientifiques dans les établissements publiques. C’est ainsi que l’on a pu apprendre de la bouche de son directeur que pendant ces 50 années, l’Institut Pasteur a eu à mener de grandes recherches sur la découverte des foyers nombreux virus des maladies telles que l’Hépatite B, la fièvre jaune, et d’autre virus émergents. Selon Dr MARDAD KAZANJI, l’institut Pasteur a été toujours au service de la population centrafricaine, notamment dans le cadre de traitement des maladies et de leur prévention.

 


© http://www.pasteur-bangui.org
A ces origines
L’Institut Pasteur de Bangui a été créé et inaugurée le 25 février 1961 avec pour principal objectif de protéger la population contre le virus de la fièvre jaune découvert en Afrique Centrale. Ses missions consistent également à mener des recherches scientifiques biomédicales, appuyer la santé publique et renforcer le service de formation dans le domaine de la santé. Comme autres activités, il sert aussi de centre de formation et de spécialisation aux étudiants en médecine de l’Université de Bangui. Pour être encore plus performant, un laboratoire de haute sécurité est entrain d’être installé afin de mieux répondre aux besoins en soins de la population centrafricaine. Malgré cela, les populations se plaignent néanmoins du coût jugé élevé des différentes prestations de l’Institut, notamment en ce qui concerne les analyses médicales et autres frais d’examen. En réponse, le Dr MARDAD KAZANJI a expliqué que les tarifs pratiqués sont fonction des taxes que l’Institut doit payer. Des dispositions qui n’existent pas dans les autres pays où l’Institut Pasteur est présent. Toutefois a-t-il précisé, il existe deux tarifs au niveau de l’Institut dont un très favorable aux indigents. A ce propos, il a précisé que l'Institut entend signer une convention avec le gouvernement afin d'alléger les tarifs de 10 à 30 pour cent afin de permettre l'accès à toutes les couches sociales. Il convient de noter que l'Institut Pasteur de Bangui est membre du Réseau International des Instituts Pasteurs (RIIP) qui regroupe 32 Instituts établis dans toutes les régions du monde.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués