FOCUS  |     CONSEILS PRATIQUES  |    

Virus "Monkeypox": l'épidémie confirmée dans le Mbomou

Par Journaldebangui.com, source Rjdh - 18/01/2016

C’est la ministre de la santé publique qui l’a certifié le jeudi 14 Janvier 2016, lors d’une conférence de presse. Une épidémie du virus «Monkeypox» sévit dans la région

 

C’est depuis quelques jours que des informations relatives à la présence de cette maladie dans le Mbomou circulent. Deux morts ont été déplorés et plusieurs malades mis en quarantaine. C’est désormais, une réalité puis que le ministère de la santé l’a attesté. Mme Margueritte Samba Maliévo a indiqué qu’après des tests et des enquêtes faites par son département, cette maladie est confirmée dans le Mbomou. Le membre du gouvernement a donné des précisions sur les modes de contamination de la maladie en ces termes "il existe deux modes de transmission de cette maladie. Le premier mode est celui de la transmission des animaux vivants ou morts, contaminés à l’homme. Le deuxième mode se fait de personne malade ou décédée à une autre personne saine en contact étroit avec les liquides biologiques notamment le sang, les urines, les vomissures, la sueur, le sperme ou encore par la manipulation d’objets souillés par ses sécrétions".

Le ministère de la santé dit avoir le contrôle de la situation, toutefois, il appelle à la vigilance "j’appelle toute la population centrafricaine en générale et celle de la préfecture du Mbomou en particulier au calme et au respect strict des mesures de préventions qui consistaient à se laver régulièrement les mains, d’éviter toute manipulation avec les animaux malades ou morts ainsi que les sécrétions et objets de personne infectée" a lancé la ministre de la Santé.

 


© Droits réservés
Le ministère de la santé a confirmé l’existence de cette maladie dans le Mbomou après une visite de Mme Margueritte Samba Maléavo dans la ville de Bangassou.

Le virus «Monkeypox» est une maladie très contagieuse caractérisée par des éruptions cutanées de grandes tailles qui contiennent parfois de pu.

Cette maladie a été détectée pour la première fois chez les humains en 1970 en République Démocratique du Congo. C’est la troisième fois qu’elle apparaisse en Centrafrique. La première fois, c’était dans le Mbomou en 2001, la seconde dans la Haute Kotto en 2014
 
MOTS CLES :  Bangui   Centrafrique   Ministère De La Santé   Monkeypoc   Rca 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués