ECONOMIE ET BUSINESS  |    

Bozoum: 40 groupements dotés en kits pour la relance agricole

Par Journaldebangui.com, source Rjdh - 14/01/2016

40 groupements de la ville de Bozoum ont reçu des kits composés de pelles, arrosoirs et de semence. Le don a été remis le 12 janvier 2016 par l’Arnd

 

Raphael Ngang-Hine, coordonnateur préfectoral à l’ONG ARND a fait savoir que ce geste est fait par l’ONG. Pour lui, cette aide vise à soutenir les maraîchers afin qu’ils puissent relancer leurs activités pour garantir l’autosuffisance alimentaire. "C’est dans le but d’aider les groupements de la ville à produire en grande quantité afin de favoriser l’autosuffisance alimentaire de la population de Bozoum que ce don est fait", a-t-il précisé

 


© Droits réservés
Ferréol Gbedane, président du groupement «Noix de Charité» se réjouit de ce don qui va permettre à sa structure de réduire l’insécurité alimentaire. "Nous nous réjouissons de ce don. Désormais, nous produirons en grande quantité afin de permettre à la population de manger à sa faim. Que cela puisse se faire chaque année pour donner un coup de pouce aux groupements après cette crise", a-t-il lancé.

C’est la première fois que l’Association des Ressortissants de Ngaoundaye pour le Développement (ARND) soutient les groupements de la cette ville.
 
MOTS CLES :  Agriculture   Bangui   Centrafrique   Rca 

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Quelques considérations

Par KYKY38

28/01/2016 18:10

Bravo à l'ARND. Le développement de l'agriculture en RCA doit être au bénéfice du peuple Centre Africain l'agriculture doit être locale et familiale afin de nourrir la population locale. Ce serait une aberration de reproduire le modèle d'agriculture occidentale qui fait de nos paysans les esclaves des banques du machinisme agricole des industries chimiques et qui jettent des milliers de camions sur les routes au bénéfice de MONSIEUR TOTAL. Ils ne nourrissent personne et alors que 2/3 de la population mondiale meurent de faim on utilise des hectares de terre pour faire fonctionner les "bagnoles" et autres. On marche sur la tête. Chaque citoyens devrait pouvoir se nourrir avec la terre qui appartient à l'humanité et non pas à quelques nantis qui se l'approprient. De multiples expériences voient le jours sur la planète afin de démonter pièce par pièce ce système mis en place par le monde de la finance avec l'approbation des marionnettes qu'ils ont mis en place à la tête des états. Ce modèle a vécu il est temps de passer à autre chose et c'est à partir d'aujourd'hui que chacun doit agir pour sortir du "toujours plus" qui provoque les conflits et l'exode des populations. Chacun est libre d'agir. Messieurs les financiers peuvent commencer à trembler...

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués