NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

RDC: Imbroglio autour de la révision du fichier électoral

Par Journaldebangui.com, source Rfi - 13/01/2016

A moins d’un an de la fin du délai constitutionnel pour que se tienne l’élection présidentielle, le patron de la Monusco, Maman Sidikou, a rendu visite au président de la Céni lundi 11 janvier dernier

 

"Ne perdons pas trop de temps (…) C’est le rôle de la Céni de préparer les choses de façon claire, indépendante, inclusive et crédible", a rappelé le patron de la Monusco, renvoyant aux partenaires politiques, majorité, opposition, le règlement de toutes les autres questions. Une position que l’on entend de plus en plus du côté de la communauté internationale, qui insiste sur le respect des délais constitutionnels qui se rapprochent à grands pas.

Or, lorsque le président Joseph Kabila a officiellement convoqué le dialogue en novembre dernier, il a évoqué la question du fichier électoral comme une question à débattre. Certains ténors de la majorité sont même allés jusqu’à demander un recensement général de la population, ce que l’opposition refuse, évoquant une volonté de faire glisser le calendrier électoral.

Marché par entente directe

Pour ce qui est des aspects techniques, l’acquisition du matériel nécessaire à la révision du fichier, depuis les mois d’avril / mai derniers, la Commission électorale a demandé à la Primature de s’occuper de cette passation du marché. La Primature a, elle, répercuté cette requête au BCECO, une agence de l’Etat spécialisée dans la mise en œuvre de projets et programmes, créée avec le soutien de la Banque mondiale.

L’option retenue avait été celle d’un marché par entente direct avec la compagnie belge Zetes pour «plus de célérité», disait-on du côté de la Primature. Mais la Céni, dont le bureau a été renouvelé ces dernières semaines, ne semble plus favorable à cette option.

 


© Droits réservés
"Ne perdons pas trop de temps (…) C’est le rôle de la Céni de préparer les choses de façon claire, indépendante, inclusive et crédible", a rappelé le patron de la Monusco, renvoyant aux partenaires politiques, majorité, opposition, le règlement de toutes les autres questions. Une position que l’on entend de plus en plus du côté de la communauté internationale, qui insiste sur le respect des délais constitutionnels qui se rapprochent à grands pas.

Or, lorsque le président Joseph Kabila a officiellement convoqué le dialogue en novembre dernier, il a évoqué la question du fichier électoral comme une question à débattre. Certains ténors de la majorité sont même allés jusqu’à demander un recensement général de la population, ce que l’opposition refuse, évoquant une volonté de faire glisser le calendrier électoral.

Marché par entente directe

Pour ce qui est des aspects techniques, l’acquisition du matériel nécessaire à la révision du fichier, depuis les mois d’avril / mai derniers, la Commission électorale a demandé à la Primature de s’occuper de cette passation du marché. La Primature a, elle, répercuté cette requête au BCECO, une agence de l’Etat spécialisée dans la mise en œuvre de projets et programmes, créée avec le soutien de la Banque mondiale.

L’option retenue avait été celle d’un marché par entente direct avec la compagnie belge Zetes pour «plus de célérité», disait-on du côté de la Primature. Mais la Céni, dont le bureau a été renouvelé ces dernières semaines, ne semble plus favorable à cette option.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués