FOOTBALL   |     AUTRES SPORTS  |     SPéCIALE CAN 2013  |    

Centrafrique: Jules Accorsi jette son maillot

Par Radio Ndeke Luka - 01/03/2011

L’entraineur des Fauves de Football vient d’annoncer sa démission à la fédération

 

A trois semaines d’un match capital contre la Tanzanie, la sérénité manque encore au sein de la Fédération centrafricaine de football et par conséquent au sein de l’équipe des Fauves. Dans une interview accordée à la presse centrafricaine et dont rend compte plusieurs quotidiens parus ce lundi 28 février 2011 à Bangui, Jules Akorsi, entraîneur français, annonce sa démission. Il se dit dépité par les promesses non tenues, le manque de volonté pour mettre les joueurs dans de bonnes conditions de préparation. La Tanzanie, a déjà joué 9 matches de préparation; Les Fauves n’ont joué aucun match, faute d’argent ; Je ne peux pas continuer, je rentre à la maison, laisse-t-il entendre. Les responsables de la Fédération centrafricaine de football se disent inquiets et partagent les moments durs que traverse Jules Akorsi.

C’est en substance la réaction de Patrice Edouard Ngaïssona, président de cette Fédération, suite à la décision du coach des Fauves. Jules Akorsi, engagé par le conseil des ministres après la victoire des fauves en 2010 face à l’Algérie par 2 buts à zéro en match préliminaires de la Coupe d’Afrique des Nations à Bangui, indique Ngaïssona, se confronte à ce jour à un problème financier. L’objectif d’Akorsi est de qualifier le pays à la phase finale de la CAN 2012, explique Ngaïssona à Radio Ndeke Luka. Cette situation inquiète la fédération du football, ajoute son président qui affirme que, de toutes les correspondances adressées au premier sponsor du football qu’est le gouvernement, aucune suite favorable n’a été obtenue. Même les sociétés privées ainsi que les supporters de ce sport roi, ne manifestent presque pas un intérêt particulier pour venir en aide à l’équipe, précise Ngaïssona. Il ajoute: l’équipe ne peut plus compter sur le hasard pour les compétitions. Elle ne peut pas compter non sur une mise en jambes des joueurs.L’entraîneur Jules Akorsi dit toute fois attendre le retour du ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, absent du pays, pour remettre officiellement sa lettre de démission.

 


Jules Accorsi, l’entraîneur démissionnaire des Fauves
Pourtant la RCA occupe la première place de son groupe
Les fauves avaient battus l’équipe algérienne en octobre 2010 à Bangui. Jules Accorsi avait alors confié à RFI: Je commence à rêver d’une phase finale. Le sélectionneur français Jules s’avouait surpris lui-même.Voici les propos de son interview.

Jules Accorsi, c’est une sacrée performance d’avoir battu l’Algérie, récente mondialiste....
Je savais qu’il y avait du potentiel dans mon équipe. Après le match du Maroc, j’avais été agréablement surpris par mon équipe mais là, aujourd’hui, ils m’ont époustouflé en dominant pratiquement de bout en bout une équipe d’Algérie qui en était réduite à défendre. On s’est créé deux ou trois belles occasions en première mi-temps qu’on n’a pas réussi à concrétiser et puis on a terminé très fort avec deux buts dans les vingt dernières minutes.

Votre équipe a usé les Fennecs ?
Ils ont joué un peu à l’économie, pensant qu’on allait peut-être se fatiguer. Mais mes joueurs ont tenu les 90 minutes. Ils ont voulu nous faire courir en gardant le ballon derrière et en procédant par de longues balles devant. Mais j’avais une défense très bonne dans les airs qui a repoussé tous les ballons. A partir de là, notre milieu est parvenu à concrétiser et à trouver les attaquants. C’est comme cela qu’on s’est créé nos deux ou trois belles occasions en première mi-temps et puis autant en ,deuxième mi-temps. Finalement on a réussi à conclure en marquant deux buts de belle facture.

 


© latribune-online.com
Les fauves, orphelins de leur entraineur
Vous vous attendiez vous-mêmes à compter quatre points après les deux matchs au Maroc et devant l’Algérie?
Je suis un peu surpris, bien sûr! Quand j’ai pris mes fonctions il y a seulement deux mois de cela, je ne savais pas où je mettais les pieds. J’ai réalisé un amalgame très rapidement avec les joueurs évoluant en Europe que j’ai eu deux ou trois jours avant le match contre le Maroc. Ces joueurs-là n’évoluent pas dans de très grands clubs mais on a réussi à faire un groupe compact, très soudé et discipliné. On a réussi à faire un résultat à Rabat et là, on confirme. Je suis époustouflé par la manière dont ils ont conduit le match. J’ai un dicton qui dit «ce que l’on peut rêver, on peut le réaliser» alors on en a tous rêvé. Et finalement on a réussi à le réaliser ce rêve. Maintenant, tout le monde est heureux. La Centrafrique, qui était 202e au classement FIFA au mois de juillet (Ndlr et dernière nation africaine) va se retrouver peut-être à la 120e ou 130e place après ce match contre l’Algérie!

Est-ce que ce résultat vous donne de l’ambition?
Oui, oui. Je commence à rêver à une qualification à une phase finale de la CAN, d’autant que nous sommes premiers du groupe maintenant. A présent, nous avons du temps pour bien préparer les deux prochains matchs contre la Tanzanie (Ndlr 23-25 mars à Dar Es Salam, 3-5 juin à Bangui) avant de rencontrer à nouveau l’Algérie et le Maroc. A chaque jour suffit sa peine mais c’est vrai qu’on rêve à une participation à la CAN 2012.

Quels sont les atouts de votre équipe ?
C’est le mental. Ce sont des garçons qui ont envie de se montrer. Pour la plupart, ils ne jouent pas dans de grands clubs. Il y en a beaucoup qui évoluent ici en Centrafrique, d’autres dans des clubs africains mais qui ne sont pas de grands clubs. Les «Européens» évoluent pour la plupart dans des clubs de deuxième ou de troisième division mais avec tout ça, on a réussi à faire un amalgame solide, percutant et puis voilà!
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués