SOCIéTé  |    

Une attaque armée près de Paoua fait fuir des habitants

Par Journaldebangui.com, source Rjdh - 08/01/2016

Les villages Ndjoret, Bederee Elevages et Centre Bederee vers le Sud-est de Paoua dans l’Ouham-Pende ont été attaqués le 4 janvier 2016 par un groupe d’hommes armés, a-t-on appris des sources humanita

 

Selon nos informations, environ 30 individus armés ont attaqué ces villages. "Environ 87 maisons et des dizaines de greniers ont été incendiés à la suite de laquelle la majorité des populations a fui à Paoua et dans les buissons environnants", a précisé la source.

La source a aussi ajouté que cette attaque aurait opposé deux groupes ethniques rivaux après la tuerie d’un conducteur de taxi-moto appartenant à groupe qui aurait déclenché les représailles. "Le 5 Janvier, la Minusca a mené une mission d’enquête dans la région, confirmant que certains villages ont été désertés", ajouté cette source humanitaire.

 


© Droits réservés
Aucun bilan humain n’est encore établi suite à cette attaque.
Un habitant de Paoua a relevé que plusieurs personnes sont déjà arrivées dans la ville et témoignent que ces assaillants sont armés des kalachnikovs et des armes à fabrication artisanales.

Depuis quelques semaines, des hommes armés assimilés aux éléments du groupe rebelle Révolution Justice (RJ) sèment la terreur dans ces régions. Des faits rejetés par leur commandant en chef, actuel membre du gouvernement Armel Sayo.
 
MOTS CLES :  Bangui   Centrafrique   Minusca   Paoua   Rca   Violences 

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Rébellion un moyen détourné d'occuper un poste au sein du gouvernement centrafricain.

Par Sorokaté

10/01/2016 20:14

Voici une belle illustration. Ce groupe de mercenaires dénommé rj est piloté par un membre du gouvernement de trandition en occurrence Mr Sayo Armel. On comprend maintenant on devient ministres, président de parti politique en Rca.

Un autre mercenaire géniteur de rébellion charognards en Rca est le très controversé éternel ministre monsieur Jean Jacques demafouth.
Martin ziguele fait partie de ces malfrats qui tuent des centrafricains dans le seul but de diriger le pays.

Tout se paye ici bas.
Comment monsieur Armel Sayo est nommé ministre ? Dans parler de monsieur Jean Jacques demafouth dont sa sécurité est assurée par la sangaris...
Des judas.
Martin ziguele est rejeté par la nation centrafricaine qui a vu en lui sa traîtrise en faveur du neocolonialisme français déguisé en seleka.

Nombreux sont egàlement des partis politiques créés sans moindre vision nationale juste un moyen d'atterrir au mangeoire. La honte....
Des politicards traîtres et judas.
Des fois ces malins de politicards s'accrochent au pouvoir en vue s'échapper à la justice... Le cas du milliardaire de boy rabe chegue qui a pillé la socatel.
Quant à Mr cyriac ngonda un vrai prostitué intellectuel il est secondé du vautour Mr Michel mandamba...
On vous connait.
Voyez comment monsieur Alexandre ngendet est devenu le psdt du CNT la honte.

On vous connait.
Sorokaté alias Domzan-bene.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués