SOCIéTé  |    

Cameroun: Sécurité renforcée au consulat de la Centrafrique à Douala

Par Hugo Tatchuam, Intégration - 28/02/2011

Désormais, il faut présenter sa carte nationale d’identité, donner l’objet de la visite, attendre les instructions au portail avant d’accéder dans les locaux.

 

Le consulat de la République centrafricaine à Douala est en chantier depuis deux mois. Fermé à la suite de certains incidents ayant entrainé mort d’hommes. Il a été de nouveau ouvert au début du mois de janvier 2011 pour assurer la continuité du service administratif. Nous avons les documents administratifs à signer, et comme vous le savez, Douala c’est le poumon du Cameroun. Les activités sont très intenses ici. Nous ne pouvons pas rester avec le consulat fermé explique le consul général de la Rca. Le bâtiment situé à la rue «King- Akwa» au quartier Akwa est en réfection. Les ouvriers ont d’abord évacué les déchets des casses survenues au mois de novembre 2010. La barrière a été élevée de plusieurs mètres. Un espace est laissé pour permettre la vérification des pièces d’identité des visiteurs. Désormais, il est impossible de voir ce qui se passe à l’intérieur. Le portail d’entrée a également été modifié. A la place du simple portillon autrefois toujours ouvert à longueur de journée, le consulat dispose maintenant d’un grand portail à la même hauteur que la muraille. Un vigile posté à l’intérieur se charge juste de l’ouvrir ou de le fermer.

 


© Le jour
Devant le consulat de Douala, lors de la dernière attaque
A l’intérieur, devant la porte d’entrée, il y a une grille en fer. Il faut l’ouvrir avant d’arriver à la porte d’entrée. Les portes des bureaux sont également remplacées. Elles sont désormais conçues en fer et peuvent résister à toutes les attaques. Les ouvriers annoncent que les réfections iront plus loin. Le parking sera aussi touché pour mieux sécuriser les véhicules. Lors de l’attaque de novembre 2010, les deux voitures du consulat garées au parking avaient été vandalisées. La troisième garée à l’extérieure avait totalement été endommagée. Au niveau des employés, des mesures ont également été prises pour leur propre sécurité. Au secrétariat, il n’est plus permis aux visiteurs d’attendre sur les bancs installés dans cette salle. Désormais, il faut attendre installé dans des fauteuils spécialement conçus pour les visiteurs qui sont placés à l’extérieur du bureau. Les comportements suspects doivent également être signalés. Les conditions pour rencontrer le consul ont été endurcies. Son entourage peut désormais vous faire comprendre qu’il n’est pas en mesure de vous recevoir, même en cas de rendez- vous. Les dirigeants ont ainsi décidé de mettre un accent sur la sécurité au lieu de changer de site.

 

 
MOTS CLES :  Douala   Centrafrique   élections   Consulat   Ouverture 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • Directeur Gérant Global Communications Sarl, directeur de publication du magazine INTEGRATION : Thierry Ndong
  • Tél: +237 33 01 90 46/+237 99 93 10 42/+237 76 20 37 09
  • courriel: globcoms@yahoo.com
  • integration@integrationafrica.org
  • Site Internet: www.integrationafrica.org

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués