NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Fraudes électorales: le gouvernement s'engage dans la lutte

Par Journaldebangui.com, source Rjdh - 28/12/2015

La plainte suite aux amalgames autour des cartes d’électeurs et le report des élections du 30 de ce mois sont les points débattus ors d’une conférence de presse tenue à la primature

 

Des mesures sévères seront prises afin de traquer les auteurs de fraude selon le ministre de l’administration du territoire Bachir Walidou qui a animé la conférence de presse.

Le ministre Bachir Walidou a expliqué que les personnes non inscrites n’ont pas droit de voter le jour du scrutin "le scrutin est ouvert à tous les citoyens centrafricains, femmes et hommes inscrits sur la liste électorale, par conséquent, toutes personnes qui ne sont pas inscrites ne voteront pas", a précisé ce dernier.

En réponse à la question de cas de détournement des cartes d’électeurs et des détentions illégales de plusieurs cartes, le ministre de l’administration du territoire a annoncé que des dispositions pratiques seront prises lors des scrutins "si une personne n’a pas reçu sa carte d’électeur, elle peut voter avec l’accord de l’ANE avec le récépissé en s’assurant que son nom figure sur la liste électoral. Et pour plus de sureté, elle doit amener une pièce justificative comportant sa photo et cela est valable pour ceux qui ont leurs cartes d’électeurs aussi", a-t-il expliqué.

 


© Droits réservés
Le membre du gouvernement a mentionné aussi les mesures qui seront prises contre les fraudeurs "je vous informe que les forces de sécurité sont vraiment mobilisées pour détecter les fraudeurs, une répression exemplaire leur sera faite et je crois que beaucoup d’entre nous s’en souviendront lors des élections à venir", a-t-il martelé.

Bachir Walidou a aussi abordé la question du report des élections débattue par le gouvernement et la classe politique. Pour lui, "c’est l’Autorité Nationale des Elections qui avait fixé la date des élections et les raisons sont dues à l’acheminement des matériels dans certaines communes donc y’a pas raison qu’on puisse refuser. Sachez que les élections auront lieu le 30 décembre 2015", a-t-il précisé.

C’est pour la première fois que le vote présidentiel et législative se déroule un jour ouvrable en Centrafrique.
 
MOTS CLES :  Bangui   Rca   Centrafrique   Election 

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

des élections à la va vite pour nous imposer une nouvelle marionnette...

Par sorokaté

29/12/2015 13:05

Il y a 5 jours

Opinion: Les grands délinquants sont favoris à la présidentielle en Centrafrique


11987080_1064746260205198_3499023710914795899_n

Sur sa page officielle Facebook, le Journaliste camerounais et consultant sportif à Rfi, Rémy Ngono a porté un regard critique sur certains candidats aux élections en République centrafricaine. Dans son analyse, Rémy Ngono a essayé d’évoquer le passé de certains candidats à la présidentielle dont voici l’intégralité de son opinion.

« 4,5 millions d’habitants, 30 candidats, mais ce sont trois truands qui sont devant pour devenir Président de la République Centrafricaine.

SAM_0540ANICET DOLOGUELE, champion d’AFRIQUE dans le rallye de détournements de 11 milliards 548 millions 969 mille FCFA à la Banque des États de l’Afrique Centrale. Chassé de son poste comme une souris, il est devenu le PDG du parti de la démagogie, URCA. Il a promis le RENOUVEAU et la FRAÎCHEUR. Mais, il vient de signer un accord pour partager le pouvoir avec BOZIZE, un vieux robot honni et interdit de s’approcher de la présidence.

12391403_754477981325586_8146454143767458289_nMARTIN ZIGUELE alias JUDAS LE TRAÎTRE, est un crocodile qui broie celui qui le nourrit. Il était le Premier ministre de FÉLIX PATASSE, mais il a fini par lui voler son parti. Il est l’un des cerveaux du coup d’Etat contre BOZIZE. Il répond toujours présent dans les coups fumants des détournements.



DSC_0049KARIM MEKASSOUA, de son vrai nom LABRANE, est un imposteur sans probité morale. Il est l’un des organisateurs du coup d’État contre FÉLIX PATASSE. Voilà des délinquants multirécidivistes qui ont plongé leur pays dans le chaos, et qui ont été jetés dans les poubelles, mais qui reviennent avec des habits neufs.

Sylvain Patassé 2

SYLVAIN PATASSE, né le 23 juin 1969, PDG de sociétés, très apprécié pour ses nouvelles idées lors des meetings, est devenu leur ennemi juré, au motif qu’il est encore jeune. Et c’est le même argument qu’utilisent les vieux politicards africains, ré cyclables tels des déchets pour confisquer ou faire des va-et-vient au pouvoir.

SANKARA, BONGO, COMPARÉ étaient-ils vieux et expérimentés quand ils sont montés au pouvoir? Comme le disait CONFICIUS: L’expérience est une lampe qu’on porte sur le dos, mais qui n’éclaire pas le chemin à parcourir »

REMY NGONO



Évaluez ceci :

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués