DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Centrafrique: à quoi joue Noureddine Adam?

Par RFI - 28/12/2015

RFI

 

Les autorités de la transition l’ont déclaré ennemi public numéro 1, mais la capacité de nuisance de Noureddine Adam s’est amoindrie. Sa proclamation d’une République autonome dans le nord-est du pays n’a quasiment été suivie d’aucun effet sur le terrain. Et cette partition, comme sa promesse de perturber les élections, ont été ignorées ou rejetées par les autres mouvements issus de l’ex-Seleka.

L’implosion de la mouvance en quatre groupes est d’ailleurs la conséquence de la tentative de reprise en main de la Seleka par Noureddine Adam en 2014. Aujourd’hui, il disposerait de moins de 300 hommes en armes. Son groupe, le FPRC (Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique), a également subi un sérieux revers face aux forces internationales à Sibut en octobre, alors que ses hommes descendaient vers Bangui.

Sanctions onusiennes

De source judiciaire centrafricaine, Noureddine Adam fait l’objet d’une enquête après la découverte de cadavres derrière le camp de Roux il y a deux ans et pour les exactions présumées commises par un organe qu’il dirigeait en 2013, le Cedad, sorte de police secrète du régime Seleka.

Depuis deux ans, Noureddine Adam est sous sanctions onusiennes pour son rôle dans les nombreuses exactions commises par l'ex-Seleka. Et beaucoup en Centrafrique et à l’étranger souhaiteraient le voir assis un jour prochain dans le box de la Cour pénale internationale (CPI).

 


© Droits réservés
Protection tchadienne

Depuis deux ans en tout cas, Idriss Déby a donné une base arrière au numéro 2 de l'ex-Seleka. C'est au Tchad que l'ancien chef de la rébellion s'était réfugié après la dissolution de la Seleka en 2013. Noureddine Adam possède d'ailleurs une maison familiale près de Ndjamena.

Pour certains, si le président tchadien protège l'actuel leader du FPRC, c'est pour éviter qu’il ne crée des foyers de tensions à la frontière sud-est du Tchad, et notamment dans la région du Salamat. Le Tchad a donc intérêt à voir une Centrafrique stable.

Contacté mi-décembre par l'Organisation de la conférence islamique (OCI), le président Déby a accepté de faciliter la tenue de négociations au Tchad. A la présidence tchadienne, on explique qu'Idriss Déby "était très remonté après les déclarations du chef rebelle concernant la partition de la RCA. Quand l'occasion s'est présentée de le faire changer d'avis, il n'a pas hésité."

D'autres soulignent que si Noureddine Adam a accepté de se rallier à la position d'Idriss Déby, c’est parce que le président tchadien lui aurait donné des garanties. Notamment de plaider sa cause devant les instances internationales.

<iframe width="590" height="400" src="https://www.youtube.com/embed/y-vcKEOmPW0" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>
 
MOTS CLES :  Idriss Déby Itno   Tchad   Seleka   Rca 

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

En exil au Tchad sous mandat de la CPI il chreche a se blanchir pour échapper à la justice ... il,a compris le jeu comment se jouer de l'ONU, la CPI...

Par sorokaté

29/12/2015 15:24

Il y a 5 jours

Opinion: Les grands délinquants sont favoris à la présidentielle en Centrafrique


11987080_1064746260205198_3499023710914795899_n

Sur sa page officielle Facebook, le Journaliste camerounais et consultant sportif à Rfi, Rémy Ngono a porté un regard critique sur certains candidats aux élections en République centrafricaine. Dans son analyse, Rémy Ngono a essayé d’évoquer le passé de certains candidats à la présidentielle dont voici l’intégralité de son opinion.

« 4,5 millions d’habitants, 30 candidats, mais ce sont trois truands qui sont devant pour devenir Président de la République Centrafricaine.

SAM_0540ANICET DOLOGUELE, champion d’AFRIQUE dans le rallye de détournements de 11 milliards 548 millions 969 mille FCFA à la Banque des États de l’Afrique Centrale. Chassé de son poste comme une souris, il est devenu le PDG du parti de la démagogie, URCA. Il a promis le RENOUVEAU et la FRAÎCHEUR. Mais, il vient de signer un accord pour partager le pouvoir avec BOZIZE, un vieux robot honni et interdit de s’approcher de la présidence.

12391403_754477981325586_8146454143767458289_nMARTIN ZIGUELE alias JUDAS LE TRAÎTRE, est un crocodile qui broie celui qui le nourrit. Il était le Premier ministre de FÉLIX PATASSE, mais il a fini par lui voler son parti. Il est l’un des cerveaux du coup d’Etat contre BOZIZE. Il répond toujours présent dans les coups fumants des détournements.



DSC_0049KARIM MEKASSOUA, de son vrai nom LABRANE, est un imposteur sans probité morale. Il est l’un des organisateurs du coup d’État contre FÉLIX PATASSE. Voilà des délinquants multirécidivistes qui ont plongé leur pays dans le chaos, et qui ont été jetés dans les poubelles, mais qui reviennent avec des habits neufs.

Sylvain Patassé 2

SYLVAIN PATASSE, né le 23 juin 1969, PDG de sociétés, très apprécié pour ses nouvelles idées lors des meetings, est devenu leur ennemi juré, au motif qu’il est encore jeune. Et c’est le même argument qu’utilisent les vieux politicards africains, ré cyclables tels des déchets pour confisquer ou faire des va-et-vient au pouvoir.

SANKARA, BONGO, COMPARÉ étaient-ils vieux et expérimentés quand ils sont montés au pouvoir? Comme le disait CONFICIUS: L’expérience est une lampe qu’on porte sur le dos, mais qui n’éclaire pas le chemin à parcourir »

REMY NGONO



Évaluez ceci :

Il tend vers sa fin.

Par ndjekerem

29/12/2015 19:31

Tout chose a un debut et une fin, Nouredine Adam e tend vers sa fin, si non comment proclamera t il son autorite étant donne qu il ne peut échapper mandat onusien. Une question que l on doit se poser est de savoir pourquoi ce recul? Pourquoi a t il accepter la proposition du President Deby? N est pas pour beneficier de sa protection?

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journaldebangui.com
  • Journaldebangui.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués