NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Congo-Brazzaville: la création d'une Céni annoncée

Par Journaldebangui.com, source Rfi - 24/12/2015

Hier mercredi, le conseil des ministres a adopté un projet de modification de la loi électorale. Quels sont les changements envisagés ?

 

Le texte complet de l'avant-projet de loi n'est pas public mais dans le compte rendu du conseil des ministres, deux nouveautés, présentées comme des avancées importantes, sont mises en avant.

D'abord, l'adoption d'un bulletin unique pour les élections présidentielles et législatives. Ensuite, la création d'une Commission nationale électorale indépendante (Céni) qui serait donc un organe indépendant, selon le porte-parole du gouvernement, et disposerait d'une autonomie financière, ce qui n'est pas le cas de l'instance chargée d'organiser les élections aujourd'hui : la Conel.

 


© Droits réservés
Une évolution que le porte-parole du gouvernement n'hésite pas à qualifier de « spectaculaire », après un référendum contesté en octobre dernier. Mais on ne connaît pas davantage de détails sur cette Céni et notamment sur la composition de cette commission. Il insiste par ailleurs dans son compte rendu une nouvelle fois sur le fait que cet avant-projet de loi a fait l'objet d'un « consensus » avec l'opposition, ce que dément cette opposition.

La création d'une Céni et celle d'un bulletin unique étaient bien des revendications de l'opposition mais il y en a d'autres. Ont-elles été prises en compte? Pour le savoir, il faudra attendre de connaître le contenu complet de cet avant-projet de loi. Texte qui, selon une source gouvernementale, doit être présenté dans les « plus brefs délais » au Parlement au cours d'une session extraordinaire.
 

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Monsieur Denis Sassou N. ouvrier patenté de la Francafrique ...

Par sorokaté

28/12/2015 12:51

Monsieur le président du Congo est arrivé au pouvoir après avoir massacré son peuple dans une guerre civile orchestrée par la France.

Si la France lutte contre le pouvoir de Bachar El Assad en Syrie en soutenant les rebelles anti Bachar d'un coté cette même France collabore avec des présidents à vie sur certains pays coloniaux francophones. Ali Bongo reflète une dynastie francafrique au Gabon, la Cote d'Ivoire,le Bénin, la Lybie,le Niger, le Tchad, le Congo Brazzaville du despote Sassou alis Sassouffit.

Faites ce que je vous dis ne faites pas ce que je fais.
Monsieur Sassou Dénis Nguénso bénéficie bien de la passivité de la France qui, prétend défendre la démocratie, ce dernier va tout faire pour modifier la constitution du Congo lui permettant de rester à vie la marionnette de la Franc Afrique.
Le monde à l'envers.

S'agissant de monsieur Paul Kagamé président du Rwanda la France et ses alliés montent sur leurs grands chevaux. Dans toutes ces manœuvres l'UA reste inexistante, presque virtuelle.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués