SOCIéTé  |    

Noël: Commerçants et parents en quête de jouets

Par Journaldebangui.com, source Rjdh - 18/12/2015

A neuf jours de la fête de Noël, les commerçants de la capitale déplorent l’insuffisance des jouets sur les marchés. Certains parents se plaignent aussi par rapport au prix de ces jouets

 

Cette année, les marchés de la ville de Bangui n’arrivent pas à offrir la foire aux guirlandes et jouets de toute sorte pour la fête de Noël, comme dans les années précédentes. Au marché de KM5, du rond point Koudoukou jusqu’au niveau de pharmacie Sambo, nous n’avons vu aucun commerçant installé de jouets.

Devant le supermarché Amigos, nous avons trouvé un commerçant qui a installé quelques jouets au sol sous une table et explique que l’insécurité sur l’axe Bangui-Garoua-Mboulaï empêche les commerçants d’acheminer les produits sur Bangui."Nous avons des difficultés par rapport à l’insécurité sur l’axe Bangui Garoua-Mboulaï. Les commerçants n’ont pas envie de payer beaucoup de jouets puisque de fois en route, des hommes en armes pillent les convois. Ça fait que nous avons peur. Ce que je vends est arrivé en avion, mais le stock était vraiment insuffisant", a-t-il expliqué.

Au Petevo, nous n’avons vu aucune trace de jouets et guirlandes comme-ci le père Noël n’a pas visité ce marché. Au centre-ville, quelques jouets installés à même le sol et certains commerçants ambulants circulent dans la ville avec peu des jouets qu’ils ont trouvés.

Danabien Sylvain est commerçant au marché central. Il est en train d’installer de petits vélos. Pour lui, la vente des jouets est un commerce périodique. "Je ne peux pas prendre des risques pour rien, car les jouets et les guirlandes sont des commerces périodiques. Après la fête de Noel, les gens ne s’intéressent pas à cela, donc je préfère ne pas vendre des jouets cette année. Depuis ces derniers temps, les convois qui quittent Garoua-Mboukaye pour Bangui n’arrive pas à temps pour ne pas perdre j’ai seulement acheté des petits vélos", souligne-t-il.

 


© Droits réservés
Devant le super marché Rayan, nous avons trouvé le Père Noël dans son habit habituel, avec une clochette dans sa main. Il nous accueille avec un sourire chaleureux. Ici on sent quand même l’approche de Noël. Des musiques de Noël raisonnent. Deux jeunes filles sont devant le Père Noël. Elles dansent pour recevoir ceux qui viennent chercher des jouets.

A l’intérieur du super marché, une panoplie de jouets est installée, des hommes des femmes viennent chercher des jouets et des guirlandes.

Ursula, habite au quartier Boy-Rabe et est venue chercher des jouets. Elle se plaint des prix, « déjà à une semaine de la fête de Noël, les jouets sont très chères. Les poupées qui se vendaient à 3500 F cfa l’année dernière, se vendent à 7000 Fcfa. Ça sera très difficile cette année », note-elle.

A côté des acheteurs, des commerçants viennent aussi d’autres marchés pour chercher des jouets. Mais ils se plaignent par rapport au prix. "Cette année, nous avons constaté que les stocks de jouets ne sont pas suffisants et c’est vraiment chère. Nous qui sommes des revendeurs, nous avons des difficultés. Tu peux payer par exemple une voiture ici à 5000 Fcfa, mais tu pourras vendre dehors à combien?" , s’est-il interrogé.

Depuis le début de la crise dans le pays, en décembre 2012, l’approvisionnement des marchés centrafricains en jouets à l’approche de Noël pose problème.
 
MOTS CLES :  Bangui   Rca   Centrafrique   Noël 2015 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués