SOCIéTé  |    

Obo à court d'essence

Par Journaldebangui.com, source Rjdh - 11/12/2015

L’essence se fait de plus en plus rare dans la ville de Obo. Une situation qui joue sur les activités dans cette ville

 


© Droits réservés
Les taxi-motos sont rares, c’est l’une des principales conséquences de la rareté de l’essence dans la ville de Obo. Cette situation a conduit à la flambée de prix de ce produit pétrolier "aujourd’hui, un demi-litre d’essence coute 1500fcfa contre 600 Fcfa la semaine dernière. Le litre est à 3000fcfa contre 1200fcfa, il y a quelques jours", a témoigné un habitant.

Aubin Rodrigue Animogo commerçant à Obo, pense que cette situation résulte des problèmes de sécurité dans la région "pour le moment à cause de l’insécurité, les gens ne sortent pas pour ravitailler la ville en produits divers", a-t-il expliqué.

Notons que c’est vers l’Ouganda en passant par le Soudan du Sud que cette ville s’approvisionne en produits de premières nécessité.
 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués