SOCIéTé  |    

Combattant et Gobongo: les commerçants demandent le réaménagement des marchés

Par Journaldebangui.com, source RJDH - 19/11/2015

Le débordement des marchés sur la voie publique fait réagir les commerçants des marchés Combattant et Gobongo à Bangui. Ces derniers réclament le réaménagement desdits marchés afin de faciliter la lib

 

Circuler sur l’avenue des martyrs précisément au marché Combattant, situé dans le 8ème arrondissement et sur l’avenue de l’indépendance au marché de Gobongo situé dans le 4ème arrondissement de Bangui, est devenue un véritable chemin de croix.

La circulation est difficile à cause des pousse-pousses, l’installation anarchique des produits commerciaux par les vendeurs communément appelés "Boubanguéré" sur la voie publique, le stationnement des taxis et bus qui ont crée des gares routières à volonté. A cela s’ajoute les marchandises qui jonchent le sol et l’occupation des vendeuses des produits congelés.

Les commerçants attribuent cette situation au difficile accès au marché Km5 à cause de l’insécurité. "Les raisons qui nous poussent à installer nos marchandises au bord de la route sont liées au surnombre des commerçants. L’intérieur du marché ne nous suffise pas. La majorité des vendeurs installés au bord de la route sont les commerçants du Km5. L’insécurité qui règne actuellement dans le 3ème arrondissement a fait qu’ils sont obligés d’installer les marchandises au bord de la route à cause du manque de la place", a justifié Jean Yves, qui se dit aussi commerçants auparavant au Km5.

 


© Droits réservés
Plusieurs commerçants interrogés par le RJDH proposent que la Mairie de Bangui réaménage ces endroits ou quelle propose une nouvelle place pour réinstaller les commerces.

"L’installation de nos marchandises sur la voie publique est un danger pour nous. Mais, nous sommes contraints de prendre ces risques parce que les marchés ne nous suffisent pas. C’est pourquoi, la mairie de Bangui à la lourde responsabilité de trouver un endroit pour la relocalisation", a dit un commerçant du marché Gobongo qui connait une situation similaire.

Fidel Kaliassa, Directeur de police municipale de la Mairie de Bangui accuse les commerçants. "Ces commerçants sont aux abords des avenues. Pour le cas des marchés, les commerçants ne veulent pas installer leurs marchandises à l’intérieure et préfèrent plutôt les avenues pour que les passants achètent leurs articles", a dit le directeur.

Ce dernier a fait savoir que pour la proposition d’une nouvelle place, c’est un "faux problème". "Ce sont des commerçants qui créent cette situation. Accuser la mairie de Bangui, est un faux problème. Les marchés peuvent les contenir", a-t-il remarqué.

Ce mercredi 18 novembre, les travaux de curage ont démarré sur l’avenue des Martyrs, au marché Combattant pour préparer la venue du Pape François. Ces travaux perturbent les activités des commerçants installés aux abords des avenues.
 
MOTS CLES :  Bangui   Centrafrique   Ministère Du Commerce 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués