NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Jeffrey Hawkins suggère les forces de défense intérieure comme solution

Par Journaldebangui.com, source RJDH - 12/11/2015

L'ambassadeur américain en RCA a relevé les questions qui constituent un débat autour de réarmement des FACA, entre autres, la crainte de la communauté musulmane qu’il faut tenir compte

 

"Dans un pays souverain il y a évidemment et clairement une place pour une armée nationale qui représente la diversité du pays et qui est là pour défendre les frontière. Il faut que les Forces armées centrafricaines (FACA) soient réellement nationales avant de pouvoir assumer ce rôle", propos tenus par Jeffrey Hawkins, Ambassadeur des Etats accrédité auprès du gouvernement centrafricain, en visite ce mercredi au siège du Réseau des journalistes pour les droits de l’homme (RJDH).

Jeffrey Hawkins a relevé les questions qui constituent un débat autour de réarmement des FACA, entre autres, la crainte de la communauté musulmane qu’il faut tenir compte, des menaces de groupes armés qui menacent de faire la guerre si on réarme les FACA, selon la même source, ces menaces sont sérieuses "mais les auteurs n’agissent pas dans l’intérêt de la nation".

"Si l’utile n’est pas prêt à utiliser cela pourra avoir des conséquences néfastes", a-t-il dit. Toute fois, selon l’Ambassadeur des Etats Unis en Centrafrique, il existe d’autres alternatives pour la sécurisation du pays. Il a évoqué la gendarmerie et la police comme solution palliative, "qui seraient plus adaptées dans le court terme à être employées".

 


© Droits réservés
S’agissant de réarmement des FACA, "il faut pas aller trop vite, car on risque d’effrayer une partie de la population et cela va aggraver la tension", a-t-il relevé.

"Chaque pas qu’on fait vers les élections est un pas qui rassure la population et la communauté internationale", a dit-il dit en réponse à la question des échéances électorales en cours.

Jeffrey Hawkins est le premier Ambassadeur des Etats Unis envoyé et résident en Centrafrique, après le coup d’Etat des ex Séléka le 24 mars 2013.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués