NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Référendum: un décret présidentiel convoque le corps électoral

Par Journaldebangui.com, source RJDH - 11/11/2015

Catherine Samba-Panza a rendu public le 10 novembre dernier, un décret convoquant le corps électoral en vu du référendum du 13 décembre prochain

 

Le décret signé par la cheffe de la transition a été lu à la télévision nationale par le ministre, conseillé en matière de communication à la présidence, Clément Thierry Tito.

C’est par décret n°15.401, que les électeurs centrafricains sont convoqués au vote de la loi fondamentale de leur pays. Selon les termes du document, la campagne relative au vote constitutionnel se déroulera du 02 au 11 décembre 2015.

 


© Droits réservés
Catherine Samba Panza, appelle le pays à se prononcer sur son avenir.
24 heures après le lancement officiel de la publication des listes électorales et de la publication du nouveau chronogramme électoral qui a fixé le vote de la nouvelle constitution au 13 décembre, le 1er tour des élections législatives et présidentielles le 27 décembre et le second tour au 31 janvier 2016.

Les électeurs quant à eux sont convoqués pour le référendum 33 jours avant le scrutin qui se tiendra le 13 décembre 2015. Après la convocation du corps électoral en vu du référendum, la présidente de la transition devra encore convoquer ce même corps pour le 1er tour des élections.
 
MOTS CLES :  Ane   Bangui   Centrafrique   élections 

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

oui pour les elections apaisee mais sans arme

Par kongo

16/11/2015 21:24

c,est etrange qu,au moment ou 40 partis politiques ont retirer leurs candidatures,les six autres deposent,a quel jeu vous jouez? l,avenir de notre nation est en jeu,vu les evenements les elections prochaines ne seront pas libre et credible car les groupes armes reignent en maitre et l,armee nationale est en touche,car c,est paradoxal que sur les reseaux sociaux,on ne voit que le candidat ZIGUELE et le plus impopulaire et un rejet total de ce candidat par le peuple.depuis la genese de cette guerre fabriquee nous savons et ce n,est un secret pour personne en RCA que les francais veulent imposer un candidat,mais le risque d,embrasement et d,une guerre sans fin est reel.l,ancien premier ministre de BOZIZE le mathematicien avait passe plusieurs mois en france pour une formation en diplomatie apres la chutte de dictateur de BANGUI,donc le plan se presice pour imposer un candidat.nous prions que les 40 candidat depose un recours au pres du cours constitionelle pour le repport des elections prochaines,le peuple ne pas voter quand les mercenaires sont armer.l,idee est suicidaire.vous prenez une grande responsabilite devant l,histoire.madame SAMBA PANZA,KAMOUN ET NGUEDET doivent partir le 31 decembre,car c,est que prevoit la loi.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués