ECONOMIE ET BUSINESS  |    

Centrafrique: La filière café en pleine relance à Berberati

Par Radio Ndeke Luka - 22/02/2011

l’Office de Régulation et de Conditionnement des Prix des produits Agricoles (ORCPA) a annoncé une nouvelle hausse des prix d’achat aux près des caféiculteurs

 

Les caféiculteurs de Berberati dans la Mambéré Kadéï (ouest) reprennent goût à la culture du café. Cette nouvelle motivation découle de la hausse du prix du café annoncée par la direction de l’Office de Régulation et de Conditionnement des Prix des produits Agricoles (ORCPA), en tournée dans les villes des provinces. Selon Abel Baïna Namkoïssé, directeur de l’ORCCPA, interrogé par Radio Ndeke Luka, par «cette hausse du prix du café, le gouvernement entend promouvoir le secteur café et redonner confiance aux agriculteurs dudit secteur pour un meilleur rendement». A titre d’exemple, le directeur de l’ORCCPA, loue l’initiative d’un groupement de caféiculteurs de Dédé-Mokouba (ouest) qui «ont réalisé un chiffre d’affaires de 10 475 000 francs CFA (environ 15,969 euros)en 2010».

 


© www.un.org
La récolte de café
Pour certains acteurs du secteur, «la faible productivité du café dans cette région est due non seulement à la baisse du prix enregistré ces derniers temps, mais, ajoutent d’autres, les mauvais états des routes et l’impossibilité d’évacuer leurs produits ont contribué à la démotivation de la population». Par ailleurs à Bouar (ouest), les groupements agricoles se font désormais moins de soucis en ce concerne le stockage de leurs produits champêtres. Un magasin de stockage de ces denrées alimentaires vient d’être inauguré. Le geste est rendu possible grâce à l’ONG Mercy Corps à l’occasion de la clôture de la 2ème foire agro-pastorale. Aussi, les meilleurs participants à cette foire ont été récompensés. Des outils agricoles tels que râteaux, arrosoirs, brouettes, pulvérisateurs et intrants, leur ont été remis par la même ONG initiatrice de ce projet de promotion du monde rural. Signalons que dans le cadre de la campagne agricole entamée par le gouvernement centrafricain en 2010, les caféiculteurs de la Lobaye 'sud) ont été appuyé à plus de 200 000 000 de francs CFA (environ 305,898 euros) pour redorer le blason de cette culture à l’instar du coton, qui a fait la fierté du pays dans les années 70.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués