NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Somalie : au moins 12 morts dans l'attaque d'un grand hôtel de Mogadiscio

Par Journaldebangui.com avec AFP - 02/11/2015

Au moins douze personnes ont été tuées dimanche dans l'attaque d'un grand hôtel de la capitale somalienne Mogadiscio par des islamistes shebab qui ont utilisé un véhicule bourré d'explosifs

 

Les insurgés shebab, affiliés à Al-Qaïda, ont revendiqué l'attaque qui a eu lieu à l'aube dans l'hôtel Sahafi, situé près du carrefour K4 et fréquenté par des parlementaires, des fonctionnaires et des hommes d'affaires.

Un véhicule rempli d'explosifs a été lancé contre les murs fortifiés de l'hôtel, puis des hommes armés se sont engouffrés dans le bâtiment, faisant usage d'armes automatiques et de grenades, selon des témoins.

"C'est l'acte d'un groupe extrémiste de plus en plus désespéré et qui connaît des divisions internes", a réagi le président somalien Hassan Sheikh Mohamud dans un communiqué en début d'après-midi, après que les forces de sécurité eurent réussi à venir à bout de la résistance des shebab.

"Nos forces de sécurité contrôlent entièrement la situation", a-t-il ajouté. L'Agence nationale somalienne de renseignements avait déjà annoncé en fin de matinée que l'attaque était terminée, même si les forces de sécurité ont longuement continué à fouiller le bâtiment.

La force militaire de l'Union africaine en Somalie (Amisom), forte de 22.000 hommes qui combattent les shebab aux côtés du gouvernement somalien, a souligné avoir œuvré avec les forces gouvernementales pour reprendre le contrôle de l'hôtel.

 


© AFP
Un soldat sur les lieux d'une attaque à l'explosif par des islamistes shebab contre un grand hôtel, le 1er novembre 2015 à Mogadiscio, en Somalie.
"L'Amisom loue la réponse rapide et professionnelle des forces de sécurité du gouvernement somalien qui a permis de contrôler la situation a temps", a-t-elle indiqué dans un communiqué, tout en condamnant "fermement" une attaque "insensée".

"Nous avons des informations faisant état de douze morts", a déclaré un responsable de la police, Abdulrahid Dahir. "Les agresseurs ont fait exploser une voiture piégée pour ouvrir un passage avant d'entrer à l'intérieur de l'hôtel."

Un journaliste, cameraman indépendant, figure parmi les personnes tuées, selon l'Association somalienne des journalistes, qui a précisé qu'un photographe de l'agence Reuters avait été légèrement blessé.

Ces deux journalistes ont été victimes de l'explosion d'un second véhicule piégé, alors qu'ils étaient arrivés sur les lieux pour faire leur métier, selon la même source.

Un ancien chef d'état-major de l'armée somalienne aurait également été tue lors de cette attaque.
 
MOTS CLES :  Somalie   Islamistes   Violences   Attaque 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués