FOCUS  |     CONSEILS PRATIQUES  |    

La Croix-Rouge centrafricaine veut être protégée

Par Journaldebangui.com, source RJDH - 02/11/2015

Suite à l’attaque hier contre un véhicule de la Croix-Rouge Centrafricaine sur le pont Jackson, alors qu’il évacuait des blessés des évènements du 6e arrondissement de Bangui,

 

L'appel a été lancé le 30 octobre dernier, Antoine Mbao-Bogo, président de la Croix-rouge centrafricaine a sollicité de la population la protection de ses volontaires, des biens CRCA et le libre accès des humanitaires aux personnes vulnérables.

Antoine Mbao-Bogo, président de la CRCA a relaté les circonstances de l’attaque du véhicule de la Croix-Rouge Centrafricaine. "Deux véhicules de la Croix-Rouge qui revenaient hier jeudi 29 octobre 2015 aux environs de 11 heures d’une évacuation à l’Hôpital Général ont été pris à partie par des personnes non identifiées qui les ont poursuivis à moto. Ces véhicules ont subi des jets de pierre qui ont fracassés les parebrises et atteints les volontaires, juste au niveau du pont SICA-bois", a relaté Antoine Mbao-Bogo.

"Ce malheureux incident qui a provoqué trois blessés graves a failli occasionner, une fois de plus, inutilement la perte en vie aux vaillants volontaires", regrette le premier volontaire de la CRCA.

 


© Droits réservés
Les humanitaires acculés par le nombre de victimes.
Antoine Mbao-Bogo a lancé un appel à la population afin de garantir la sécurité du personnel humanitaire et qu’elle s’abstienne de s’en prendre aux humanitaires dans le pays.

"Nous voulons rappeler ici et de manière insistante que la Croix-Rouge travail avec ses sept principes fondamentaux qui sont: Humanité, Impartialité, Neutralité, Indépendance, Volontariat, Unité et Universalité. Elle ne sortira jamais de ses principes fondamentaux qui guident le mouvement", a relevé le président de la Croix-Rouge.

 


© Droits réservés
La recrudescence des violences embrase la situation sécuritaire du pays et des humanitaires.
Une partie du 6e et du 3e arrondissement de Bangui a été le théâtre de violences, occasionnant plusieurs blessés, des morts et des maisons incendiées. La CRCA dit ne pas avoir des bilans de ces affrontements à cause de difficile accès et l’attaque de ses véhicules.
 
MOTS CLES :  Bangui   Centrafrique   Humanitaire   Sécurité 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués