NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Soudan du Sud: plus de 30.000 personnes risquent de mourir de faim

Par Journaldebangui.com avec AFP - 23/10/2015

Sans aide d'urgence, plus de 30.000 personnes risquent de mourir de faim dans les régions du Soudan du Sud les plus ravagées par la guerre civile

 

Bien que l'état de famine n'y ait pas été officiellement déclaré, le Soudan du Sud traverse sa pire phase en 22 mois d'un conflit marqué par de nombreuses atrocités, des accusations de crimes de guerre et un blocage de l'aide alimentaire.

"Au moins 30.000 personnes vivent dans des conditions extrêmes et risquent de mourir de faim", selon un communiqué commun publié par trois organisations des Nations unies, le Fonds pour l'enfance (Unicef), l'Organisation pour l'agriculture et l'alimentation (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM).

Les zones les plus touchées se situent dans l'Etat d'Unité (nord), la principale zone pétrolifère du pays, où se déroulent d'intenses combats, accompagnés d'enlèvements et viols en grand nombre de femmes et d'enfants, en dépit d'un accord de paix signé fin août.

Quelque 3,9 millions de personnes sont concernées par cette crise alimentaire - soit un tiers de la population totale du pays -, un chiffre en hausse de 80% par rapport à la même période l'an passé, selon les agences onusiennes.

 


© AFP
L'état de famine est déclaré.
Un ensemble de critères techniques sont retenus pour définir une situation de famine. Ils sont regroupés dans un "cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire" (IPC), qui est devenu le standard le plus utilisé.

L'IPC distingue cinq phases possibles dans la situation alimentaire d'un pays, la cinquième étant celle de "catastrophe/famine". Quand plus de 20% de la population d'une région est en "catastrophe", que le taux de mortalité est supérieur à deux personnes pour 10.000 par jour et qu'une malnutrition aiguë touche plus de 30% de la population, l'état de famine est déclaré.

Un rapport IPC publié jeudi par l'ONU prévient que sans aide humanitaire "immédiate et d'urgence", la situation "va probablement se détériorer jusqu'à évoluer en famine" pour 30.000 personnes.
 
MOTS CLES :  Conflit   Famine   Aide 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués