NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Hollande en Grèce pour une visite de deux jours après la crise de l'été

Par Journaldebangui.com avec AFP - 22/10/2015

Le président français François Hollande effectue jeudi et vendredi une visite officielle en Grèce en forme de message de confiance, trois mois après avoir été l'un des plus fermes soutiens du pays

 

François Hollande vient accompagné d'au moins quatre ministres, dont Michel Sapin (Finances), mais aussi de nombreux chefs d'entreprises.

Le sommet européen des 11 et 12 juillet à Bruxelles avait marqué un pic dans la tension entre Athènes et ses créanciers, grandissante depuis l'arrivée au pouvoir fin janvier du gouvernement de gauche radicale d'Alexis Tsipras.

La semaine précédente, les Grecs avaient dit non à 62% par référendum aux dernières propositions des créanciers. Un non dramatisé par beaucoup en Europe, qui ont été tentés d'y voir un non à l'euro, monnaie à laquelle sont pourtant très attachés les Grecs.

Finalement, après une nuit blanche, la Grèce avait accepté le 13 juillet un troisième plan de sauvetage financier, d'un montant de 86 milliards d'euros, conservant ainsi sa place dans la monnaie unique.

 


© AFP
Une relation proche et directe.
François Hollande n'a pas été le seul à peser en faveur de ce dénouement voulu aussi par la chancelière allemande Angela Merkel et le président du Conseil européen Donald Tusk, mais il a été perçu comme particulièrement volontaire. Dans les rues d'Athènes le 13, de nombreux Grecs émus remerciaient les Français qu'ils croisaient.

Depuis, Alexis Tsipras, de nouveau porté au pouvoir le 20 septembre par une seconde élection législative qui lui a permis de se séparer de son aile gauche hostile au plan, applique le programme quasi à la lettre. Il bénéficie de l'aide technique discrète du service de soutien aux réformes structurelles (SSRS), groupe d'experts européens à forte composante française.

Soulignant que M. Tsipras et Hollande ont "bâti une relation proche et directe ces derniers mois, qui a contribué à la finalisation de l'accord" de juillet, l'entourage du président français a indiqué à l'AFP que celui-ci venait avec "un message de confiance et d'optimisme dans l'avenir de la Grèce".
 
MOTS CLES :  Gouvernement   Economie   Dette   Budget   Ue 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués