DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Le Tchad peut aider à désarmer les groupes armés en République Centrafricaine

Par Georges Adrien Poussou - 21/10/2015

Georges Adrien Poussou

 

La République Centrafricaine continue d’offrir, malgré la présence des troupes internationales censées rétablir la sécurité et imposer la paix, le spectacle d’un État néant avec chaque jour son lot d’exactions, de crimes contre l’humanité, d’assassinats extrajudiciaires, perpétrés par des groupuscules armés.

C’est dans ce contexte difficile que les partenaires internationaux préconisent (ce qui s’entendrait mieux par exigent) l’organisation des élections devant mettre un terme à la transition en cours.

Cependant, la flambée de violence meurtrière de ces derniers temps à Bangui et la volonté non dissimulée de la plupart des seigneurs de guerre de faire échec au processus électoral au moyen d’attaques armées, démontrent à suffisance que la capacité de nuisance de ces groupuscules demeure intacte.

 


© Droits réservés
Une armée qui a déjà fait ses preuves.
Or, bien qu’elles sont organisées dans des conditions périlleuses et qu’elles ne présentent, dans les circonstances actuelles, aucune garantie de transparence et d’équité, les prochaines consultations électorales sont salvatrices pour le pays, constituant à n’en point douter l’unique moyen d’empêcher les seigneurs de guerre et les criminels en puissance d’accéder à la magistrature suprême de l’État par les procédés non démocratiques.

Dans ces circonstances inquiétantes, l’urgence est de procéder au désarmement forcé de l’ensemble des forces non-conventionnelles.

Pour ce faire, et devant ce qui apparaît comme le refus des soldats onusiens de remplir correctement leur mandat, il y a lieu d’envisager le renforcement des capacités opérationnelles actuelles des troupes internationales par le déploiement d’une armée courageuse et expérimentée dans les opérations en zones hostiles.

 


© Droits réservés
L'appui de l'opération Sangaris n'est pas à négliger.
Cette armée, qui ne saurait être intégrée au commandement de la MINUSCA, aura pour principale mission, appuyée par les soldats français de l’opération Sangaris qui sont les plus organisés et les plus dissuasifs sur le terrain, de procéder en urgence à la neutralisation des fauteurs de troubles par le biais d’un désarmement forcé afin de créer les conditions propices à la tenue des élections.

Devant cette urgence et en attendant le rétablissement des Forces armées centrafricaines (FACA), les autorités de la transition et les acteurs internationaux devaient appeler à la rescousse le Tchad, un des pays frères de la République Centrafricaine dont on connait le savoir-faire de son armée dans la lutte contre les forces nuisibles.

 


© Droits réservés
Des propositions toutes pensées.
Il y a donc lieu de :

• Organiser en urgence une rencontre au sommet entre les autorités de la transition, les acteurs internationaux et les autorités tchadiennes afin de définir les conditions d’un rapide déploiement des soldats tchadiens en République Centrafricaine;

• Prévoir dans cette feuille de route ainsi établie la possibilité d’utiliser ces soldats pour la sécurisation des opérations électorales mais aussi pour arrêter et remettre aux autorités centrafricaines tous ceux qui sont soupçonnés de crimes graves;

• Obtenir du Tchad d’empêcher l’utilisation de son territoire pour les opérations de déstabilisation de la Centrafrique, y compris au moyen de déclaration ou d’appel à la haine.
 
MOTS CLES :

7 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

LE TCHAD PEUT AIDER QUOI?????

Par emera

23/10/2015 12:02

Je vous remercie pour votre analyse sur le secours que peut apporter les soldats de Deby en RCA.Peut être que vous voyez sous un angle politique et militaire mais je vous dis qu'une telle idée est suicidaire.Pourquoi???Parce que le Tchad a déjà produit ses effets en RCA.

Ensuite parce que ces troupes tchadiennes se sont toujours comportées en tyrans conquérants dans le pays de Boganda.

Enfin,l'armée tchadienne n'est pas disciplinée car ne respectant pas les droits humains.Il faut retenir que le Tchad reste et demeurera une menace pour le peuple centrafricain.

En dehors du soucis sécuritaire commun, tout oppose le Tchad et la RCA, nous avons des intérêts divergents et rien en commun.Alors je pense que faire appelle au Tchad pour sécuriser la Centrafrique serait une erreur bête.

Exemple, si le Tchad entre dans un secteur comme boy rabe et rencontre une résistance, je vous assure que cette armée décimera tous les habitants.
Le peuple centrafricain n'acceptera jamais la presence tchadienne sur notre sol, ne vous trompez pas ne revez meme pas le tchad n'est pas le bienvenu dans le pays de Boganda car il suffit de rendre opperationnel nos FACA tout ira bien.

Tchad n'est pas synonyme de la Paix en RCA

Par Anicet

26/10/2015 13:09

Chers compatriotes, pourquoi avez vous une mémoires courte de pensez aux Tchadiens pour la résolution de notre problème interne? Vous rêvez? Je vous apprends une chose,l'Armé Tchadienne n'est pas digne en RCA, ils viennent chez nous c'est pour accentuer la crise, en distribuant des munitions et des armes à nos frères musulmans, et profiter à violer nos sœurs, nos femmes et pilliers nos biens? ils avaient réalisés plusieurs fois chez nous, on en veule pas, moi je préfère mieux les petits Auto défense de Km5 que une armé pleine de la barbarie.j'aime bien Abdoulaye Hissein pour sa franchise.car si nous avons un dignitaire fort nous résolvons rapidement nos divergent. Merci

l-histoire va se repeter

Par ngouyombo Bea

27/10/2015 03:55

Il faut etre dupe pour croire que le Tchad de Deby va revenir resoudre le probleme de lìnsecurite en RCA. D`àilleurs c,est le president tchadien qui entretient de loin lìnsecurite dans le pays. Demandez-vous d,ou vient l`essence et les nombreux pickup 4x4 que les troupes de Nouradime utilisent pour se deplacer partout dans le nord-est et le centre du pays. Tout vient du Tchad. Peut-etre on peut penser au soudan mais le transport routier entre le Soudan et la partie nord-est de notre pays est nul. du Tchad, ils recoivent des armes. Allez tout simplment a Kabo et Sido et vous allez voir comment les musulmans arrivent du Tchad sans inquietude. Autrefois la police nìnquietait que les nom musulmans pour des histoires de papiers dìdentite. Maintenant que les Selaka tchadiens regnent en maitres dans tout le nord et le nord-est, les musulmans qui viennent du Tchad apportent des valises pleines d`armes. Les troupes onusiennes doivent tout simplement se mettre aux frontieres entre le Tchad et la RCA et entre notre pays le Soudan et empecher tout vehicule suspect et toutes les armes qui arrivent aux troupes de Nouradime Adam et les autres soi-disant generaux de Seleka et vous verrez leur capacite de nuire a la securite sera reduite. Ainsi ils eront obliger dàrreter de causer de troubles.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journaldebangui.com
  • Journaldebangui.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués