NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Fin des combats entre forces internationales et ex-rebelles Séléka

Par Journaldebangui.com, source Romandie.com - 13/10/2015

Une opération militaire des forces internationales en Centrafrique contre des positions rebelles des ex-Séléka a pris fin dans la région de Sibut

 

La situation est désormais sous le contrôle des forces internationales qui mènent des opérations de ratissage après avoir mis en fuite les ex-Séléka, a affirmé la source militaire.

Plus tôt dans la journée, cette source avait affirmé que des échanges de tirs nourris opposaient depuis le 10 octobre les forces internationales à des ex-Séléka. L'opération menée par les soldats français de l'opération Sangaris et les forces de l'ONU (Minusca) visait, selon cette source, à contraindre les ex-Séléka à regagner leur position vers Kaga Bandoro, environ 200 km plus au nord.

Une faction des ex-Séléka a quitté Kaga Bandoro le mois dernier, après y avoir été stationnée pendant des mois, affirmant vouloir descendre à Bangui, et s'était rappochée de Sibut, de même source.

Dimanche, le porte-parole de l'armée française, le colonel Gilles Jaron, a pour sa part évoqué un accrochage dans lequel la force Sangaris est intervenue samedi."Hier (samedi) nous avons reçu de la Minusca une demande de soutien sur l'axe Sibut/Grimari (100 km à l'Ouest) où des groupes armés, probablement de la mouvance ex-Séleka, tentaient d'avancer vers Sibut", a-t-il déclaré lors d'un point presse à Paris.

 


© Droits réservés
"On ne peut pas parler d'affrontement à Sibut pour l'instant".
"Nous avons dépêché un hélicoptère Tigre, qui a riposté à des tirs d'armes légères d'un des groupes armés. Depuis, la Minusca ne nous a pas demandé d'appui supplémentaire", a-t-il ajouté, sans toutefois donner le bilan de ces échanges de tirs.

Plusieurs habitants joints à Sibut le 11 octobre avaient confirmé avoir entendu des tirs nourris dans les environs de la localité et un déploiement inhabituel de forces internationales dans la région.

"On ne peut pas parler d'affrontement à Sibut pour l'instant. Tout se passe en dehors de la ville et on entend les tirs un peu plus loin", a expliqué Blaise Boïkandjia, un habitant. Certains habitants de Sibut ont cherché refuge en brousse pour s'abriter des tirs, redoutant des affrontements dans le centre, a affirmé Hilaire Yagaza, un autre habitant de la ville.

 
MOTS CLES :  Bangui   Forces Internationales   Tirs   Séléka 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués