ECONOMIE ET BUSINESS  |    

La BDEAC va relancer ses projets en RCA

Par Journaldebangui.com - 28/09/2015

Réunis à Bangui, des experts de la BDEAC se penchent sur le dossier de financement d’une centrale hydraulique sur les chutes de Ndjimoli, dans la localité de Nola à l’ouest

 

Les experts de la Banque de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC) en provenance du Cameroun, du Congo et de la Centrafrique sont réunis à Bangui depuis mercredi pour se pencher sur le dossier de financement d’une centrale hydraulique sur les chutes de Ndjimoli, dans la localité de Nola à l’ouest de la Centrafrique, à la frontière du Congo et du Cameroun.

La construction d’un barrage hydraulique sur les chutes de Ndjimoli est un projet intégrateur sous-régional. Financé par la BDEAC, le projet, réalisé avec l’appui du pôle énergétique en Afrique centrale, un organisme chargé de l’électrification des villes de la sous-région, vise à fournir plus de 200 mégawats d’électricité aux villes camerounaise, congolaise, centrafricaine et même à la République démocratique du Congo (RDC).

La BDEAC tient beaucoup à ce projet qui va fournir une électricité en quantité et en qualité aux populations de l’Afrique centrale, a souligné le coordonnateur du pôle énergétique, Blaise Mavoula.

 


© Droits réservés
L'accent sera mis sur l'énergie.
Outre ce projet énergétique, la banque finance aussi d’autres projets destinés à fournir de l’eau potable aux habitants de Bangui, ainsi que des projets des opérateurs économiques centrafricains.

Le financement de ces projets a été bloqué par la BDEAC à cause de l’insécurité qui a régné en Centrafrique.

Avec l’accalmie retrouvée, la banque est à la recherche des voies et moyens pour débloquer le financement de ces projets.
 
MOTS CLES :  Experts   Bdeac   Projet   Financement   Projets 

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Un peu de lucidité BDEAC,

Par Sorokaté

02/10/2015 21:02

Nous avons en Afrique des intellectuels nantis de grands diplômes dans plusieurs domaines. Ce qui est eceurant c'est qu'ils n'ont pas de visions pan-africanistes.

À quoi sert l'Union africaine? Franchement !!!
Quand Kadhafi de fesait bombarder par l'OTAN par l'initiative de la France (Sarkozy)quelle etait la position de UA?
Quant aux BDEAC, beac,cdao que pensent ces informations du CFA?
Que veut dire CFA cela sert à quoi ?

Commencer par abolir le CFA, la francafrique.
Que tous les présidents africains cessent de défiler à l'Élysée.

Les pays africains francophones sont-ils politiquement et économiquement indépendants ?
Pourquoi une cellule africaine à l'Élysée ?
J'ai honte. Mon coeur saigne.
Les africains "intellectuels" africains sont des prostitués intellectuels,ils sont la cause du malheur de l'Afrique.
À quel saint de vouer !!!!
Sorokaté alias Domzan-bene

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués