NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Madagascar: Ravalomanana retournerait dans son pays dès samedi 19 février

Par journaldebangui.com/Xinhua - 17/02/2011

Il avait quitté le pays en mars 2009 après la prise du pouvoir par Andry Rajoelina

 

L’ancien président malgache, Marc Ravalomanana, retournerait dans le pays samedi prochain, a-t-on appris auprès du porte-parole de sa mouvance, Guy Rivo Randrianarisoa, à Antananarivo, la capitale de la grande île. M. Ravalomanana a affirmé dans un message diffusé publiquement qu’il retournerait au pays cette semaine. "Soyez confiants que nous nous tiendrons debout et serons solidaires pour tous les Malgaches sans exception. Levez-vous car nous ne laisserons pas notre pays à terre", a-t-il indiqué. Mamy Rakotoarivelo, le secrétaire général du parti de M. Ravalomanana, Tiko I Madagasikara (TIM, librement traduit "J’aime Madagascar"), a confirmé ce retour prévu pour samedi prochain à 11h00 heure locale. Il n’a pas tardé à annoncer cette nouvelle à ses partisans mardi lors d’un rassemblement au centre-ville, afin d’activer la solution à la sortie de crise. La présence de M. Ravalomanana serait indispensable pour accélérer les négociations menées par l’émissaire de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), le Dr Leonardo Simao, sur la feuille de route de sortie de crise, a-t-il avancé comme objectif de ce retour.

 


© afriscoop.com
L’ancien président malgache, Marc Ravalomanana
Le ministre des Affaires étrangères de la transition malgache, Hyppolite Ramaroson, a indiqué que "ce retour de Ravalomanana dans la grande île ne devrait pas poser de problèmes. Si des troubles se créent, nous estimons que les forces de l’ordre interviendront". De son côté, le directeur de la communication à la présidence de la Haute Autorité de Transition (HAT) malgache, Harry Rahajason, a qualifié cette annonce de "rumeur afin de déstabiliser l’opinion publique alors que le pays s’apprête à finaliser la feuille de route de Simao". M. Ravalomanana a quitté le pays en mars 2009 après la prise du pouvoir par Andry Rajoelina. Celui-ci a dû supporter la fermeture de sa station radio par M. Ravalomanana après avoir diffusé un discours de l’ancien président Ratsiraka qui était le premier adversaire politique de M. Ravalomanana. Par la suite, les partisans de M. Rajoelina ont enclenché une grève et des manifestations, et ont saccadé et brûlé les propriétaires de M. Ravalomanana ainsi que les bâtiments de la radio et télévision nationales malgaches. Après le coup d’Etat et la prise du pouvoir de M. Rajoelina le 17 mars 2009, les médiateurs internationaux ont tenté de trouver une solution à la crise politique malgache en organisant des rencontres à l’issue desquelles des accords et acte additionnel ont été signés par les trois anciens présidents malgaches incluant Zafy Albert ainsi que Andry Rajoelina, devenu président de la transition à l’époque.

Toutefois, ce dernier n’a pas suivi les teneurs de l’accord et a décidé de diriger seul le pays en organisant le référendum constitutionnel le 17 novembre 2010 et mis en place la quatrième République le 11 décembre de la même année. De son côté, la SADC a continué d’envoyer les émissaires afin de trouver une entente et un consensus pour mettre fin à la crise politique. En début du mois de février, le Dr Leonardo Simao a proposé une nouvelle feuille de route, à laquelle les trois mouvances des trois anciens présidents n’ont pas adhéré et proposent de donner leur contribution et amendements pour améliorer le document. Vers la fin de cette semaine, les médiateurs de la SADC sont attendus dans la capitale de la grande île afin de finaliser la feuille de route. D’autres personnalités sont également attendues dont le ministre français de la Coopération Henri de Raincourt ainsi que le président de l’Union des Comores, Ahmed Abdallah Mohamed Sambi.

 

 
MOTS CLES :  Madagascar   President   Exil   Retour 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués